Identité personnelle Vs Réputation professionnelle

Sur Internet, il est important de protéger son identité personnelle et de promouvoir sa réputation professionnelle.

I. Pourquoi faut-il protéger votre identité personnelle ?

Votre identité personnelle n’est pas uniquement composée de votre prénom et de votre nom. Elle concerne aussi les informations suivantes :

– Adresse privée
– Date de naissance
– Téléphone privé
– E-mail personnel
– Identifiant / Mot de passe
– Numéro de sécurité sociale / assurance sociale
– Nom de jeune fille
– Identifiant pour les impôts
– Numéro de permis de conduire
– Numéro de carte de crédit
-…

Grâce aux moteurs de recherche, il est très facile d’agréger les données qui sont dispersées sur plusieurs sites. Certaines informations sont disponibles sur votre profil public Plaxo, Myspace, Facebook ou Linkedin,… On peut trouver votre date de naissance ou vos coordonnées sur les réseaux sociaux, mais aussi sur des services comme Skype par exemple.

Or, l’agrégation de vos données personnelles est une porte ouverte au vol d’identité. Un crime en pleine expansion en France et qui touche déjà des millions d’Américains et de Canadiens chaque année. Avec des informations comme votre nom, votre adresse et votre date de naissance, voici ce qu’il est possible de faire dans certains pays :
– Ouvrir un compte bancaire à votre nom pour contracter des emprunts, faire des chèques sans provision, demander des cartes de crédit
– Acheter des véhicules, voyager, …
– Ouvrir des lignes téléphoniques
– Créer de faux papiers d’identité ou des passeports
– Organiser un mariage blanc en votre nom
– …

Grâce aux informations disponibles sur votre identité personnelle, on peut aussi essayer de deviner votre mot de passe ou trouver des réponses aux questions secrètes qui servent à sécuriser l’accès aux sites bancaires ou administratifs.

Nul besoin de pirater votre ordinateur. Tout cela est possible en regroupant les informations que vous avez rendues publiques sur différents services en ligne ou qui ont été rendues publiques par d’autres.

Voici un extrait d’un article du Figaro pour illustrer :
“Subtiliser l’identité d’un tiers peut se révéler d’une facilité enfantine. Il suffit de connaître le nom, la date de naissance et la localité de naissance. Des informations qui peuvent être récupérées notamment dans les boîtes aux lettres. «Ensuite, le fraudeur va faire une demande par courrier à la mairie de naissance de la victime pour obtenir un acte de naissance authentique, indique Vincent Lafon, responsable du Bureau de la fraude documentaire de la Police aux frontières, la plupart des mairies ne demandent pas plus de détails». Une fois ce document en main, le contrevenant déclare la perte où le vol de l’ensemble de ses papiers dans un commissariat de police. Muni de l’acte de naissance, la déclaration de vol et quelques factures d’EDF falsifiées, il lui sera facile d’obtenir passeport, permis et carte d’identité… avec la photo de son choix. Cette opération peut alors être reproduite dans plusieurs préfectures.”

Pour protéger votre identité personnelle, voici 2 règles très simples :

Règle 1 : Ne mettez pas votre adresse personnelle sur des profils publics. Quelqu’un pourrait ensuite vous rendre visite à votre domicile pour fouiller vos poubelles ou votre boite aux lettres afin d’obtenir les informations qui lui manquent pour voler votre identité. Par contre, vous pouvez donner votre adresse dans le cadre de transactions privées et sécurisées, par exemple pour une livraison via un site de e-commerce.

Règle 2 : Ne mettez pas votre date de naissance sur Internet. Certains services permettent de masquer votre date de naissance sur votre profil public ou de définir qui peut y avoir accès. Mais, il existe toujours un risque de piratage des bases de données ou de votre identifiant / mot de passe. Certains services rendent obligatoire le champ “date de naissance” pour interdire l’accès aux mineurs ou pour permettre à vos amis de vous souhaiter un joyeux anniversaire. Mais en fait, votre date de naissance est surtout intéressante pour pouvoir vous envoyer des publicités ciblées en fonction de votre âge. Si le champ date de naissance est obligatoire, indiquez une date de naissance bidon type 1 janvier 1910 pour être sûr que vos amis comprennent que ce n’est pas votre anniversaire !!! De toute façon, vos VRAIS amis connaissent votre vraie date de naissance 😉

Protéger votre identité personnelle sur Internet, c’est simplement faire preuve de bon sens… numérique !

II. L’indispensable promotion de votre réputation professionnelle

S’il faut dissimuler votre date de naissance et votre adresse, il est par contre important qu’on trouve vos prénom et nom dans les résultats d’une requête dans un moteur de recherche. Mais, après avoir lu la première partie de ce billet, tétanisé par la peur du vol d’identité, vous pourriez être tenté par l’anonymat total, l’invisibilité absolue :
– Absence de profil ou biographie en ligne indiquant vos compétences ou des éléments de votre parcours professionnel
– Utilisation d’un pseudonyme pour participer à des forums, des blogs ou réseaux.

Si c’est votre choix, alors essayez de répondre à ces questions : Comment réagira un recruteur qui ne trouve aucune information sur vous ? Vos homonymes (même prénom et nom que vous) occupent l’espace que vous avez laissé vide, quelles en seront les conséquences pour vous ? Comment sera interprétée votre invisibilité par votre entourage social ou professionnel ?

Tout comme dans la vie, nous avons dans notre vie numérique une sphère personnelle et une sphère professionnelle. Dans nos activités personnelles, il peut être utile d’être anonyme. Ecrire anonymement permet par exemple de s’exprimer librement sur des questions sensibles : politique, religion,… L’anonymat permet aussi de dissimuler son identité lorsqu’on utilise des sites de rencontres ou simplement pour cultiver son jardin secret.

Mais, à moins d’être retraité, d’avoir la sécurité de l’emploi à vie (fonctionnaires,…) ou d’exercer un métier dans lequel votre réputation n’est pas un enjeu, il est indispensable d’avoir une réputation numérique professionnelle. La porte d’entrée principale vers votre réputation est “Votre prénom + Votre nom” visible dans les résultats des moteurs de recherche.

Le pire qui puisse vous arriver n’est pas de laisser des traces négatives pour votre réputation à travers un blog ou un forum. Le pire serait qu’on ne trouve aucune trace de vous, que vous n’ayez pas de réputation numérique. 77% des recruteurs américains effectuent des recherches en ligne sur les candidats. Les recruteurs français y viendront tôt ou tard. 7% de toutes les requêtes effectuées sur les moteurs de recherche se font sur le nom d’une personne.

Cette absence de réputation numérique professionnelle pourrait être interprétée de la manière suivante:

– Manque de transparence
– Refus de partager l’information
– Personne qui n’a rien à dire
– Technophobe
– Aversion pour le risque

Bien sûr, un recruteur pourrait ne pas faire cette interprétation et considérer simplement votre invisibilité sur Internet comme neutre, sans importance, insignifiante. Mais si vous êtes le seul à être invisible sur 10 candidats, comment réagira-t-il ? Que feriez-vous à sa place ? On entre dans le domaine de la gestion des risques.

Votre réputation professionnelle sur Internet renvoie indirectement une image de marque : sens du risque, esprit d’initiative, capacité à partager l’information, à exprimer des idées ou à utiliser les technologies de l’information qui sont aujourd’hui au coeur de la performance des organisations. Entre un candidat dont on peut évaluer facilement la réputation professionnelle et un autre pour lequel c’est plus difficile, un jour viendra où le choix sera vite fait. Promouvoir sa réputation numérique professionnelle est donc utile pour :
– chercher un emploi, se faire connaître
– proposer des services (consultants, freelance,…)
– valoriser son expertise
– booster sa carrière
– construire et promouvoir votre image de marque (Personal Branding)

Par ailleurs, vous avez peut-être des homonymes. En devenant invisible sur Internet, vous laissez vos homonymes occuper l’espace que vous avez laissé vide. Un consultant énervé de voir ses clients lui demander depuis quand il faisait de la poterie, a fini par découvrir sur Google un homonyme expert en … poterie. Rien de bien grave, plutôt amusant comme exemple mais si votre homonyme est lui-même consultant et qu’il intervient dans le même domaine que vous alors il y a un gros risque que sa réputation devienne la vôtre !

Notre vie numérique est faite de dangers et d’opportunités comme dans notre vraie vie ! Ni plus, ni moins. Internet est un espace qui impose un code de conduite pour éviter le vol d’identité. C’est aussi un espace qui permet aux professionnels de sortir de l’anonymat et de se différencier efficacement.

Pour aller plus loin sur la question du vol d’identité, voici quelques lectures complémentaires par ordre de pertinence :

Un site gouvernemental : Quelles sont les informations que les voleurs d’identité cherchent et comment ils obtiennent ces informations ?

L’usurpation d’identité (Wikipedia) – Un article sous forme de guide pratique qui explique les techniques de vol d’identité.

L’ABC du vol d’identité (source canadienne gouvernementale)

Identity Theft Resource Center : une ONG spécialisée sur la compréhension et la prévention du vol d’identité

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

Leave a Reply