Les dirigeants de Viadeo coupables d’une fraude marketing?

[Ce billet écrit le 22 juillet 2010 a été mis à jour (ré-écrit) le 11 septembre 2010 pour intégrer les commentaires des lecteurs et la réponse officielle de Viadeo. Par ailleurs, j’ai ajouté 2 mises à jour en fin de billet et une nouvelle introduction en italique au début]

En deux mots : Viadeo truquent les chiffres concernant le nombre de ses utilisateurs pour pouvoir les gonfler (de 4,5 millions à 32 millions soit 27,5 millions d’utilisateurs en plus). Le nombre d’utilisateurs sur Viadeo sont truqués ET gonflés. Les utilisateurs sont trompés. Ce billet démontre cette fraude marketing honteuse pour ses dirigeants, pour l’image de marque de l’écosystème Web 2.0 et pour la France.

Le groupe VIADEO regroupe différentes entreprises. Sur le site de Unyk (gestion de carnet d’adresses), Viadeo annonce 30 millions d’utilisateurs. Sur le site de Viadeo, on lit également 30 millions d’utilisateurs. Sur le site ApnaCircle (site de networking indien), Viadeo annonce aussi 30 millions d’utilisateurs. Le groupe Viadeo a donc une base de 90 millions d’utilisateurs voire beaucoup plus si on rajoute Tianji et ICTnet. C’est plus que Linkedin ! Pourquoi tant de modestie ? Soit il y a 90 millions d’utilisateurs au niveau du groupe, soit les dirigeants de Viadeo sont des imposteurs qui cherchent à tromper les visiteurs de leurs services sur le nombre réel d’utilisateurs sur chaque service. En fait, le groupe VIADEO, une entité quasi inconnue du grand public, compte 30 millions d’utilisateurs répartis sur divers services non connectés et pour l’un d’entre eux (Unyk) de nature totalement différente. Ce groupe essaye de nous faire croire que le grand public est capable de faire la différence entre Viadeo et le groupe Viadeo. On appelle ça une publicité trompeuse mais dans ce billet, j’affirme que c’est beaucoup plus et qu’il s’agit d’une fraude marketing. Je souhaite toujours faire une dernière mise à jour de ce billet annonçant la décision de Viadeo de mettre un terme à cette imposture indigne d’une grande entreprise. Je vous invite à faire suivre ce billet et à contacter les dirigeants de Viadeo pour leur demander des comptes.

La loi française interdit la publicité mensongère. Pourquoi Viadeo cherche à tromper les entreprises qui achètent ses solutions de e-recrutement corporate et ses futurs investisseurs ? Et bien, en mai 2010, Linkedin = 65 millions d’utilisateurs – Viadeo = 30 millions d’utilisateurs… bien que les chiffres ne soient pas comparables comme je l’explique dans ce billet – en fait le vrai chiffre est autour de 9 millions. En octobre 2010 (6 mois plus tard), Linkedin = 80 millions & Viadeo 32 millions. Linkedin +15 millions et Viadeo +2 millions sur la même période. C’est beau de gagner 2 millions d’utilisateurs mais les chiffres montrent que Viadeo est en perte de vitesse exponentielle. Or la masse critique est fondamentale pour la survie d’un service. Par ailleurs, sur la France uniquement, depuis un an, Médiamétrie montre que l’audience de Linkedin est en croissance tandis que celle de Viadeo stagne.

Voici l’ouverture du billet original mais ré-écrit depuis sa version initiale :

Les dirigeants de Viadeo sont-ils coupables d’une fraude marketing ou victimes d’une comparaison mensongère des journalistes et blogueurs (en particulier Techcrunch) ?

Le 11 mai 2010, Techcrunch annonce : “Viadeo passe la barre des 30 millions de membres“. Le lendemain, je publie un commentaire pour contester ce chiffre avec le secret espoir d’une réaction de Viadeo qui m’expliquerait que je n’ai rien compris. Mais depuis, silence radio ! J’ai dû mal à croire qu’ils ne font pas un suivi des commentaires sur un blog qui compte 91.000 lecteurs et qui est une référence mondiale dans le Web 2.0. Techcrunch revient à la charge aujourd’hui (22 juillet) avec un billet sur la poussée de Linkedin en Europe et maintient les chiffres. Il semble donc que Viadeo a réussi à faire gober aux journalistes et blogueurs qu’on peut comparer ses 30 millions d’utilisateurs avec les 80 millions de Linkedin. Comme vous le savez, je ne tolère pas les impostures et encore moins les imposteurs en col blanc.

Voici mon analyse que vous pourrez utilement contester ou confirmer dans les commentaires en attendant le droit de réponse de Viadeo (Mise à jour du 1er septembre : j’ai reçu un e-mail du porte-parole de Viadeo m’indiquant qu’ils refusaient de répondre – je prends ça comme un aveu) :

Viadeo a passé la barre des 30 millions d’utilisateurs en rachetant en octobre 2009 Unyk, une société canadienne de Montréal qui propose un carnet d’adresses intelligent (Source 01Net, article de Pierre Tran). En résumé, ça ressemble à votre carnet d’adresses sur Outlook mais en mieux ! En tout cas, rien à voir avec un réseau social qui vous permet une mise en relation par tiers de confiance comme sur Linkedin, Xing ou ecademy.

Au moment du rachat d’Unyk, Viadeo compte 8,5 millions de membres au niveau mondial et Unyk compte 16 millions d’utilisateurs (dont 800 000 en France). A l’époque, Viadeo se retrouve avec une base globale de 25 millions d’utilisateurs. Ce rachat me semble très pertinent puisque c’est un bon moyen de faire de la pub pour Viadeo auprès de 16 millions de membres. Les 2 services sont complémentaires mais très  différents : annuaire Vs networking (mise en relation par tiers de confiance).

Viadeo a passé la barre des 30 millions d’utilisateurs mais Viadeo a en réalité 8,5 millions de membres qui se sont inscrits pour faire du networking et 16 millions de membres inscrits pour avoir un carnet d’adresses intelligent.

Sur Linkedin, je peux potentiellement me connecter à 80 millions de membres via des demandes de mise en relation (c’est quand même le but du service : les 6 degrés !).

Sur Viadeo, je peux me connecter potentiellement à 8,5 millions. A cela, il faut ajouter la croissance organique naturelle du service et les membres de Unyk qui vont rejoindre Viadeo ou l’ont déjà fait depuis octobre 2009 – Combien ? On n’en sait rien et je crois qu’on ne le saura plus jamais. Il faut retirer ceux qui étaient déjà inscrits à la fois sur Viadeo et Unyk… C’est comme au Scrabble, parfois le “moi” compte double donc il faut éliminer un moi quel que soit l’émoi de Viadeo. Potentiellement, rien qu’en France, c’est 800.000 personnes qui sont inscrites à la fois sur Viadeo et Unyk (j’en fais partie !).

[Il faut aussi retirer quelques milliers (ou centaines de milliers) de comptes ouvert par des entreprises (personne morale). Sur Linkedin, il y a un annuaire de personnes et un annuaire d’entreprises. Chaque utilisateur est rattaché aux entreprises dans lesquelles il a travaillé. Sur Viadeo, pour faire des économies ou par ignorance de la signification du mot “social” dans l’expression “social networking”,  une entreprise peut ouvrir un compte identique à celui des individus. C’est une dangereuse dérive encouragée par Viadeo. Le but d’un service de networking, c’est la mise en relation par tiers de confiance. Quelqu’un peut-il m’expliquer l’intérêt que pourrait avoir une entreprise de me mettre en relation avec des prospects ou des recruteurs ? Mais, passons, ce n’est pas l’objet de ce billet. Je tiens simplement à souligner que même la base Viadeo n’est pas fiable puisqu’elle mélange personnes physiques et morales. C’est une imposture de plus…]

Comparer les 80 millions de membres de Linkedin avec les 30 millions de membres de Viadeo, c’est de la part de Viadeo une publicité mensongère voire une fraude marketing. Plutôt que de “mélanger” une base marketing d’e-mails (Unyk) et des vrais utilisateurs (viadeo), les dirigeants de Viadeo feraient preuve d’éthique s’ils communiquaient le nombre réel d’inscrits dans leur base, c’est-à-dire ceux que je peux ajouter à mes contacts en direct ou via des demandes de mise en relation. Ce jour-là, on pourra comparer les bases utilisateurs Linkedin et Viadeo.

Dans l’absolu, le “groupe Viadeo” a bien 30 millions de clients. Mais, si on veut comparer Linkedin et Viadeo alors il faut comparer ce qui est comparable.

Il est possible que je n’ai rien compris et que finalement Viadeo soit une entreprise honnête qui ne cherche pas à tromper ses clients. Dans ce cas, il faut me donner des explications crédibles, factuelles. Ces explications, cela consisterait par exemple à écrire noir sur blanc dans un communiqué de presse qu’en 8 mois (d’octobre 2009 à mai 2010), Viadeo a réussi à convaincre les 16 millions d’utilisateurs d’Unyk à s’inscrire sur Viadeo en particulier les 4 millions d’américains inscrits sur Unyk à l’époque du rachat. Vous y croyez à l’américain inscrit sur Linkedin, qui ne connaît pas Viadeo, se souvient à peine s’être inscrit sur Unyk et qui va migrer sur Viadeo ? Et, on ne parle pas des doublons… Viadeo refuse de répondre comme je l’indique dans la mise à jour du 1er septembre et qui ne dit mot consent.

Pierre Tran, le journaliste de 01Net cité plus haut a eu la prudence de titrer “Seize millions d’utilisateurs potentiels de plus pour la communauté Viadeo”. Oui, il s’agissait d’utilisateurs POTENTIELS qui sont devenus RÉELS quasiment tout de suite par l’opération du Saint Esprit & du Saint Marketing !

En tant qu’utilisateur de Viadeo depuis sa création, je souhaite savoir si je suis client d’une société adepte de la fraude marketing. J’écris ce billet pour que ses dirigeants m’expliquent en quoi le contenu de mon billet est erroné. Je les invite à exercer leur droit de réponse dans les commentaires.

Ou alors… Les médias sont entièrement responsables de cette comparaison mensongère et les dirigeants de Viadeo sont accusés injustement…parce qu’ils avaient bien spécifié dans leur communiqué de presse qu’on ne pouvait pas comparer les bases utilisateurs des 2 services.

Mise à jour du 23 juillet 2010

Finalement, suite aux commentaires publics et messages privés que j’ai reçus, voilà comment je comprends la stratégie de communication de Viadeo. On achète 16 millions de membres à Unyk en octobre 2009. On prévoit à l’époque d’atteindre 25 millions de membres grâce à ce rachat. On laisse passer 6 mois histoire de se faire oublier. Et puis, on lance un communiqué de presse le 11 mai 2010 qui annonce 30 millions de membres. On mise sur l’oubli du rachat de Unyk que j’avais moi-même oublié mais que Techcrunch mentionne dans le billet du 11 mai. Sans ce billet de Techcrunch, j’aurai oublié comme tout le monde le rachat de Unyk ! Je suis bien désolé de mettre les dirigeants de Viadeo dans l’embarras. Mais, le manque d’éthique est un problème qui a conduit à la crise que nous connaissons aujourd’hui. Il faut croire que rien n’a changé. Par ailleurs, c’est aussi l’image de marque de la France et des dirigeants français qui en prend un coup.

A la réflexion, je ne pense pas que Viadeo exercera un droit de réponse sur ce blog et si un journaliste leur pose la question, il aura le droit à une “construction intellectuelle” du type :  “Viadeo n’a jamais comparé sa base utilisateurs avec celle de Linkedin. On affiche simplement le nombre total de nos utilisateurs sur nos sites. Si un blogueur ou un journaliste compare nos 30 millions de membres avec les 80 millions de Linkedin : ce n’est pas de notre fait. Cela ne nous regarde pas (… mais on est très content parce que c’est exactement ce qu’on veut)”. Fermez le ban ! On vit une époque formidable. Effectivement, Viadeo ne trompe pas ses clients explicitement. Ils les trompent implicitement. Il affiche de bonne foi le nombre de ses utilisateurs. Mais, l’entreprise sait très bien que dans l’esprit du public :

1. Viadeo et Linkedin sont en compétition directe

2. Le cœur de métier de Viadeo, son image de marque, son business est le networking et non les annuaires. Son business est lié au networking d’autant plus que Unyk est un service gratuit.

Comment ne pas créer implicitement la confusion dans l’esprit du public ? Le nouvel inscrit sur Viadeo (qui vient pour faire du networking) croit qu’il s’inscrit sur un service qui compte 30 millions d’utilisateurs alors que c’est faux.

Pour terminer et rebondir sur le commentaire d’Anthony, n’est-il pas exagéré de parler de “fraude” marketing ? Ne s’agit-il pas simplement d’une simple opération de communication trompeuse ? Est-ce que rajouter 16 millions d’utilisateurs à son compteur : c’est un petit, moyen, gros ou très gros mensonge ? Est-ce qu’on parle d’un mensonge sur des centaines, des milliers, des centaines de milliers ou plusieurs millions d’utilisateurs ? Et bien, tout comme dans une élection politique, un mensonge sur plusieurs millions de bulletins de vote, dans mon esprit c’est une “fraude” et en politique on parlerait d’une fraude massive !!! C’est ma perception devant les chiffres mais je comprends que d’autres personnes trouvent ce chiffre négligeable ou que ce soit de “bonne guerre”.

Mise à jour du 1er septembre 2010

Viadeo m’informe officiellement par e-mail qu’il refuse de répondre à ma question parce que j’ai publié cette question sur la place publique au lieu de leur écrire en privé. J’avoue qu’ils ont raison mais j’étais très énervé ce jour-là et j’ai eu le sentiment que j’aurai plus de chances d’être écouté de cette façon étant donné que mon commentaire du 12 mai était resté sans réponse… et puis aujourd’hui quand un client n’est pas content, il le dit sur Twitter, Facebook, son blog,… j’ai réagi comme tout le monde finalement mais je pense que j’aurai effectivement dû d’abord communiquer en privé avec eux ! Je crois aussi me souvenir m’être dit un truc du genre : “Pourquoi perdre du temps avec un e-mail qui restera sans réponse ? En tout cas, à leur place, je ferai le mort”. Ce que je n’avais pas anticipé, c’est qu’ils utiliseraient mon billet public comme un argument pour ne pas répondre.  Bon, c’est trop tard maintenant, on va pas refaire l’histoire. De toute façon, mon e-mail aurait fini dans un billet.

Voilà la question qui n’a toujours pas réponse :

Quand je suis inscrit sur Linkedin, je peux me connecter en direct ou via un tiers de confiance à 80 millions de personnes. Quand je suis sur Viadeo, je peux me connecter à …. ?

La réponse à cette question est très importante parce que la masse critique est déterminante dans le choix d’un service. Plus il y a d’utilisateurs, plus le service est pertinent (capacité augmentée à trouver un bon contact, donc un emploi, un contrat,…). Si par exemple, Pierre Dupont, inscrit sur Viadeo, ne peut se connecter qu’à 2 millions d’utilisateurs, ça peut l’encourager à migrer vers Linkedin. Il y a des enjeux business énormes derrière cette question tant pour l’avenir du service que pour sa valorisation financière.

XING compte 10 millions d’utilisateurs (2ème réseau au niveau mondial… à mon avis !) qui sont de même nature que les 80 millions d’utilisateurs de Linkedin. Voilà des chiffres comparables. Celui (journaliste, blogueur,…) qui compare les utilisateurs de VIADEO à ceux de XING ou LINKEDIN est complice d’une fraude.

De facto, VIADEO a changé de business. Il est maintenant en compétition direct avec PLAXO. Plaxo était un carnet d’adresses intelligent qui a créé des fonctions de networking (Pulse). Viadeo a fait l’inverse, il est passé du networking aux carnets d’adresses. Plaxo compte 40 millions d’utilisateurs et Viadeo est son nouveau concurrent avec 30 millions.

Cette affirmation est bien sûr : humoristique, ironique, dramatique, pathétique, psychédélique,… Viadeo joue seulement un remake 2.0 de la fable de La Fontaine de la grenouille et du boeuf… parce que Viadeo est en perte de vitesse exponentielle face à Linkedin quasiment depuis sa création.

La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf.

Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
Elle, qui n’était pas grosse en tout comme un oeuf,
Envieuse, s’étend, et s’enfle, et se travaille,
Pour égaler l’animal en grosseur.
Disant : ” Regardez bien ma soeur;
Est-ce assez ? dites-moi; n’y suis-je point encore ?
Nenni. – M’y voici donc ? – Point du tout.
M’y voilà ?
Vous n’en approchez point ”
La chétive pécore.
S’enfla si bien qu’elle creva.

Le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages:
Tout bourgeois veut bâtir comme les grands seigneurs,
Tout petit prince a des ambassadeurs,
Tout marquis veut avoir des pages.

Par ailleurs et pour terminer, je suis très surpris de voir une grande entreprise du Web 2.0 qui ne s’intéresse pas aux médiaux sociaux. Cordonnier mal chaussé ? Si seulement, j’avais eu réponse à mon commentaire le 12 mai, on aurait évité un billet le 22 juillet… et le buzz négatif à suivre. Le 12 mai, les dirigeants de Viadeo avait l’opportunité de faire marche arrière et d’afficher le vrai nombre d’utilisateurs pour chaque service. Ils auraient pu se dire : “On a été démasqué, un buzz négatif va peut-être démarrer et détruire notre réputation”. Et bien non, ce que racontent les internautes, chez Viadeo : on s’en fout !

En complément :

Un billet sur Locita :

http://fr.locita.com/business/entreprises/les-manipulations-de-chiffres-de-viadeo/

Un autre mensonge  ? Voir le billet de Laurent Brouat :

http://www.laurentbrouat.com/viadeo-vs-linkedin-the-lie-with-european-figures/

Un article du Journal du Net :

Réseaux sociaux pro : Viadeo KO face à LinkedIn

Un billet de Tony Boutemeur du 3 juin 2012 sur son blog :

Audiences, membres, statistiques… Les chiffres de Viadeo seraient- ils “bidonnés” ?

Mise à jour du 10 janvier 2012

Envie de lire mon dernier billet sur Viadeo ? C’est ici : Viadeo, Rest In Peace ?

 

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

47 thoughts on “Les dirigeants de Viadeo coupables d’une fraude marketing?”

    1. @JD
      Ta démonstration (sur ton billet) tient la route mais je ne vois pas en quoi Facebook aurait besoin de truquer le nombre de ses utilisateurs. Leur problème est de gérer une croissance exponentielle du nombre de leurs utilisateurs et non de rajouter des utilisateurs fictifs. C’est la même chose pour Linkedin, pas besoin de se faire mousser quand on est en bonne santé !

    1. @Thierry
      Regarde en bas à droite de chaque page du blog de Techcrunch, il y a le compteur de Google Feedburner. Je ne pense pas que ce soit manipulable et je ne vois pas l’intérêt qu’ils auraient à truquer le nombre de leurs lecteurs.

    1. @Frédéric
      «Qui ne dit mot consent» est un adage juridique très connu. J’ai googlé l’expression et suis tombé au hasard sur ce lien :
      http://www.jurilexblog.com/cour-de-cassation-applique-adage-qui-ne-dit-mot-consent-259875

      “La Cour de cassation applique l’adage « qui ne dit mot consent »
      Par un arrêt en date 4 juin 2009, la Cour de cassation a affirmé que le silence d’une partie vaut consentement sur le prix d’un contrat, dès lors que des circonstances particulières permettent de déduire un accord tacite de cette partie n’ayant pas contesté le contrat en cause. […]”

  1. Je ne sais pas si on peut parler de fraude en tant que tel. C’est clairement malhonnête, c’est de la “mésinformation” mais de là à ce qu’il y ait fraude. J’ai surtout l’impression que c’est une veille technique de comm (et pas seulement marketing, en politique, en négo, etc.) qui consiste à ne pas tout dire, à entretenir le flou, une zone d’ombre dans le discours.

    C’est un peu comme quand un gouvernement modifie le mode de calcul du taux de chômage ou la manière dont sont comptabilisées et classées les délits. On peut changer totalement l’impression pour servir un discours et dire que la criminalité et le nombre de chômeur baisse…

    L’avantage avec ce genre de discours volontairement flou, c’est qu’on peut difficilement accuser ceux qui le tiennent de menteur. Leur réponse est déjà toute prête : un malentendu que nous clarifierons.

    Mais un grand merci Olivier d’avoir clarifié pour nous le discours de Viadeo.

    1. @Anthony

      Merci pour cette précision sur les techniques de communication. Tu as raison, il faut savoir être nuancé comme en droit : infraction, délit, crime, génocide… A chaque situation, son bon mot. Est-ce que fraude est un mot trop fort ?

      Viadeo a un peu plus de 8,5 millions d’utilisateurs – Linkedin a 70 millions d’utilisateurs… et le gouffre entre les 2 services grandit chaque jour d’une manière exponentielle au détriment de Viadeo.

      Alors, rajouter 16 millions d’utilisateurs à son compteur d’un coup : c’est une petite, moyenne, grosse ou très grosse “mésinformation” ? Est-ce qu’on parle d’une “mésinformation” sur 100, 1.000, 100.000 ou plusieurs millions d’utilisateurs ? Et bien, tout comme dans une élection politique, une mésinformation sur plusieurs millions, dans mon esprit c’est une “fraude” et en politique on parlerait d’une fraude massive !!! C’est ma perception devant les chiffres mais je comprends que d’autres personnes trouvent ce chiffre négligeable. Mais en tout cas, on est d’accord sur un point : c’est “clairement malhonnête” !

      1. hello
        J’ai dû rater un épisode ou alors j’ai rêvé (je suis allée voir hier soir le film incroyable Inception avec di Caprio, donc je suis encore dans le rêve ce matin). Bref, jusqu’à cette annonce de 30 millions, qui figure sur la page d’accueil du site Viadeo, ils annonçaient 25 millions de membres et non 5 (toujours sur leur page d’accueil et sur les différents sites qui parlent d’eux sur internet genre Wikipedia entre autres). Et ce depuis longtemps déjà. Pourquoi parlez vous de 5 ? Effectivement de 5 à 30 ça fait forcément beaucoup d’un coup. Pour moi, ils passent de 25 à 30.
        Pouvez vous éclairer ma lanterne ou alors me réveiller ?
        Par contre, j’ai cherché depuis longtemps et à maintes reprises le nombre réel de membres en France et je ne l’ai jamais trouvé. Car Viadeo se veut “européen” et parle toujours de son nombre de membres situés partout en Europe…. Mais en France ? quelqu’un a le chiffre ?

        Merci à vous

        1. @Laurence
          Tu as raison ! Grâce à toi, j’ai creusé ce point. En fait, c’est une erreur de ma part. J’avoue avoir été induit en erreur par le mode de communication de Unyk et Techcrunch. Mais, pas de problème : ce qui est normal en matière de communication, c’est de ne pas se comprendre !

          D’abord, Unyk a affiché sur son site dès le rachat par Viadeo le nombre total des membres (Unyk + Viadeo) c’est-à-dire 25 millions de membres à l’époque. Du coup, j’ai cru que Unyk avait 25 millions de membres avant le rachat. “J’ai cru” parce qu’on a cherché à me faire croire que…J’en rajoute pas une couche mais Unyk annonce 25 millions d’utilisateurs dans son annuaire alors que c’est 16 millions…. passons sur ce détail…Ensuite, Techcrunch a écrit dans son billet aujourd’hui supprimé (cf. ma mise à jour du 23 juillet 2010) : « Néanmoins, Linkedin ne comptait qu’un million de membres dans l’Hexagone en octobre 2009, au moment où Viadeo venait d’annoncer le rachat d’Unyk et une base globale de 25 millions de membres. ». J’ai compris que Viadeo rachetait Unyk ET une base de 25 millions. Alors que Viadeo rachetait 16 millions de membres pour un total avec ses utilisateurs de 25 millions.

          J’ai corrigé mon billet et mes précédents commentaires avec les bons chiffres. Merci Laurence de m’avoir signalé cette erreur ! Ce rectificatif démontre par l’exemple que j’ai été trompé par Viadeo, que leur stratégie fonctionne parfaitement : on mélange des tomates et des poires et tout le monde y croit. On peut même dire qu’ils ont trouvé des bonnes poires pour les croire. Ce rectificatif sur les chiffres ne change cependant rien à l’ampleur de la “mésinformation” pour reprendre l’expression d’Anthony. Rajouter quelques milliers (allez disons quelques centaines de milliers) de membres… bon, ça passe, on rigole … mais avec quelques millions : carton rouge !

  2. Je me souviens avoir rencontré une connaissance en 2006 à Paris qui était dans le milieu et qui me disait que Viadeo dépensait l`argent des investisseurs et ne gagnait pas nécessairement de l`argent même avec les abonnements premium.

    De toute manière, on est inscrits partout (Xing, Ecademy, Viadeo… / Hi5, Orkut…) et à la fin, les réseaux que l`on utilise le plus sont toujours Facebook, LinkedIn, Twitter et Youtube.

    J`ai déjà été premium sur Xing et Viadeo et cela ne m`a servit à rien.
    De toute manière depuis que LinkedIn à une interface en français, cela est le début de la mort de Viadeo. Même Xing qui servait en Allemagne et dans le Middle East va partir à mon avis. On peut pas être partout et leur interface, la gestion des groupes sont nuls !!!
    Je ne réponds plus aux contacts commerciaux sur Viadeo, Ecademy et Xing ;-))

    La preuve qu`il ne réponde plus est qu`ils s`en fichent complétement !!!

  3. Bonjour Olivier,

    Je me baladais parmi tes 3 blogs, et je me suis arrêté à ce billet pour y laisser un commentaire. Merci sincèrement pour ce partage. Voilà pourquoi :

    1) Parce qu’il a le don d’expliquer les choses de manière claire et rationnelle

    2) Parce qu’il aborde le sujet des chiffres, qui est à mon avis, assez symptomatique dans le web. La plupart des chiffres qui circulent sont dénudés de sens et de contexte.

    3) Et surtout, parce que je trouve l’expression “Fraude Marketing” fondée. Même si Techrunch se trompe, Viadeo a l’obligation d’apporter de la clarté à cette annonce. Autrement, l’entreprise dupe ses clients et cache la vérité. C’est donc de la fraude où le client est lésé.

    A la recherche du profit et de l’augmentation des chiffres, les entreprises en ligne oublient les notions d’éthique et aussi de courage. Ce genre de comportements est contraire aux principes de transparence du web.

      1. Salut Olivier,
        Je préfère Linkedin et Viadeo a loupé le train :
        – pas d’app pour iPhone
        – Ergonomie
        – Longueur des URLs et….
        Le plus important : la qualité de la base.
        Bon vent, bon surf
        didier de londres
        @didierdelmer

  4. Plus fort encore en matière de statistiques.
    Le billet de Chris Anderson et Michael Wolff sur «wired» (17 août 2010)
    The Web Is Dead. Long Live the Internet
    http://www.wired.com/magazine/2010/08/ff_webrip/all/1

    Et pour qui sonne le glas ?
    Pour les deux cloches qui ont pondu cet article.
    Rectification sur «Boing-Boing»
    http://www.boingboing.net/2010/08/17/is-the-web-really-de.html

    Chris Anderson s’était déjà fait épingler pour plagiat
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chris_Anderson_(auteur)
    //SIC
    En juin 2009, il publie un livre, Free: The Future of a Radical Price, qui emprunte à Wikipedia (version anglophone) des passages sans les citer, provoquant une polémique (23 juin 2009) suivie rapidement d’un mea culpa de l’auteur sur son blog (24 juin 2009) annonçant que les éditions suivantes, notamment électroniques, mentionneraient les références aux articles de l’encyclopédie en ligne. Ces mentions ont été introduites dans la version française de l’ouvrage, Free! Entrez dans l’économie du gratuit, parue fin août 2009.

    Chris Anderson va t’il réfléchir au fameux phénomène des «longues traînes» ?

  5. Autres statistiques en provenance de Suisse
    Des millions de morts hantent Facebook
    http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1b5f946a-abd1-11df-84c1-afbc5709620e

    Et un nouveau métier apparaît : «Nécrologue et ordonnateur de Pompes Funèbres de la Blogosphère Sociale».
    Je cite
    «Pour ce faire, trois compagnies américaines se sont spécialisées dans le nettoyage des données numériques des utilisateurs décédés. Moyennant 10 à 30 dollars par an, AssetLock.net, Legacy Locker ou Deathswitch.com proposent aux internautes de collecter dans un coffre-fort virtuel les mots de passe, noms d’utilisateur, données bancaires, avatars, secrets inavouables et autres dernières volontés.»

  6. Sacré Olivier toujours ton côté Don quichotte et poil à gratter !

    Je ne me suis pas intéressé à cette “polémique” mais j’ai eu l’occasion de discuter avec le Boss de Viadeo en général sur leur société et j’ai bien aimé le ton, les projets… je suis donc étonné par ce qui semble être une erreur de communication.

    Maintenant, il serait intéressant de connaitre la croissance de ces réseaux et surtout le nombre de compte “Pro” car les “free” c’est bien pour l’affichage mais pour le business et même sans éluder les revenus de pub c’est pas ça…

    1. Hello Vincent,

      “une erreur de communication” sur des millions d’utilisateurs, je trouve que c’est indulgent mais je respecte ton point de vue 😉

      Je suis trop vieux pour commencer une carrière de justicier mais ta référence littéraire m’a fait bien rire ! Peut-être que “Zorro” aurait été encore plus drôle. Depuis ma première connexion sur Internet en 1997, j’ai dénoncé une blogueuse voleuse et une entreprise du web (viadeo). Certes, 2 fois sur les 14 derniers mois mais c’est insignifiant sur une période de 13 ans. Si tu lis mes 4 livres et les centaines d’articles, de billets et de commentaires que j’ai publiés, on tend vers 0 sur ce qui pourrait être mon côté justicier.

      Si tu discutes avec les dirigeants de Viadeo, ils te diront tout de suite : “c’est de la diffamation, on est clean. Ce gars essaye de se faire de la pub. Nous, on est respectable parce qu’on a beaucoup d’argent et de notoriété. Lui, ne mérite pas d’être écouté ou cru parce que c’est un petit”. Bref, l’histoire du pot de terre et du pot de fer.

      La diffamation, c’est quand on publie une information qui est fausse. Si c’est le cas pour ce billet, pourquoi depuis plus de 2 mois, Viadeo ne m’a pas au moins envoyé une lettre d’un avocat me menaçant de poursuites en diffamation. Pourquoi ils refusent de répondre en privé ou en public ? A mon avis, parce que c’est vrai qu’ils ont truqué les chiffres et qu’en m’accusant de les diffamer… tout le monde va les croire eux plutôt que moi. Et ILS ONT RAISON, leur stratégie sera gagnante. Au final, on dira qu’Olivier Zara est un homme qui accuse, diffame en publiant des informations fausses et mensongères. Des preuves, pas besoin, on est Viadeo : on est riche et connu. Les preuves, c’est pour les petits.

      Je me souviens de ta réaction face au vol de Fadhila. Tu as publié un billet sur BRENT pour savoir la vérité pensant que j’exerçais peut-être une censure sur mon blog. Au final, 14 mois plus tard, Fadhila n’a rien publié, jamais répondu, ni à mon billet, ni au tien, ni à celui de Jérôme Bondu d’il y a 2 mois. Au passage, elle m’accuse aussi de diffamation mais n’a rien publié sur son blog. Pour Viadeo, ce sera pareil. Tu as donc raison de ne pas entrer dans cette polémique parce que ça ne fera rien sortir de plus que ce que tu as sur ce billet !

      Depuis Enron, Jérôme Kerviel, la crise de 2008 et ses multiples fraudes pyramidales (+ tout le reste), je suis devenu plus que jamais allergique voire en colère face aux imposteurs. C’est un devoir civique de dénoncer les impostures, pas un jeu pour s’amuser ou se faire mousser.

      Tu es surpris par “l’erreur de communication” de Viadeo… une surprise qui me rappelle celle de ceux qui faisait confiance à Bernard Madoff. Nous avons tous l’air plus ou moins respectables mais il y a quand même une justice, une police et des prisons. Oui, c’est dur de croire que des gens qui ont l’air respectables soient malhonnêtes. En France plus qu’ailleurs, j’ai l’impression que le principe d’autorité prime trop souvent sur la recherche de la vérité, la justice et d’une manière générale sur le respect de l’éthique.

  7. Olivier,

    Je dois te féliciter pour cet article qui contribue à démontrer que, si l’écosystème 2.0 a tendance à partir en vrille dans les abus de langage marketing, il a une conscience qui parle haut et fort : ses utilisateurs.

    Le simple fait que Viadeo n’ait pas eu l’élémentaire intelligence tactique consistant à anticiper ce retour de bâton démontre que son comité exécutif est laxiste et oublieux des règles élémentaires fondatrices de nos modèles.

    Il faudra néanmoins que tu écrives un autre billet encore plus critique, celui-là, et qui n’enlève rien à la responsabilité de Viadeo tout en leur donnant quelque circonstance atténuante : à savoir la pression psychologique atrocement stupide des acheteurs-marketeurs qui “poussent” quasiment les médias à la faute en conditionnant leurs décisions par des chiffres appétissants parce qu’ils n’ont pour la plupart toujours pas réussi à intégrer dans leur niveau de réflexion une approche qualitative.

    1. @Fred Bascuñana

      Merci Fred, ça fait plaisir de te lire surtout juste après avoir vu ta vidéo techtoctv sur la bulle de l’e-réputation (excellent au passage) :
      http://techtoc.tv/event/931/social-media–web-2.0/e-reputation/e-reputation–la-prochaine-bulle-internet

      Le moins qu’on puisse dire c’est qu’une agence de e-réputation va bientôt gagner un gros contrat avec Viadeo 😉 … et ça va alimenter la bulle ! Ils n’ont pas sponsorisé ton plateau mais tu pourrais leur refiler le tuyau !!!

      Xing, Facebook, Linkedin et beaucoup d’autres sont devenus grands et profitables sans jamais truquer leurs chiffres. Il faut pour réussir du talent, de la vision, une stratégie (pas celle du pauvre multi-bancale) et une culture 2.0 (celle des dirigeants et des employés). Frauder sur le nombre réel de ses utilisateurs est le dernier recours des incompétents. Aucune circonstance atténuante.

  8. Discussion très intéressante à laquelle je peux ajouter quelques informations peut être utiles.

    Notre outil de mesure d’audience Web français préféré, Mediametrie, donne 3,166 M de visiteurs uniques par mois à Viadeo. Linkedin est à 2,066M et Xing ne ressort pas car trop petit apparemment.

    Il y a un an exactement, Viadeo était à 3,1M de visiteurs uniques et Linkedin à 1,315 M.

    En gros, Viadeo n’a quasiment pas bougé en 1 an et Linkedin a progressé de plus de 50% apparemment. C’est plutôt mauvais signe pour Viadeo…

    Peut-on considérer que ces chiffres représentent le nombre exact de membres ? A mon humble avis, je pense qu’ils sont proches de la réalité (au moins pour la France).

    Entre les membres qui ne se connectent pas pendant plusieurs mois et ceux qui sont comptés comme visiteurs uniques mais qui ne sont pas membres, l’un dans l’autre on ne doit pas être loin du bon chiffre.
    Pour revenir au débat sur la “fraude” marketing, je suis assez d’accord avec Olivier.

    C’est un des problèmes sur le web, c’est la course à celui qui aura la plus grosse… audience. Les chiffres sont facilement truquables et on peut embrouiller qui on veut !

    Avec 30M de membres annoncés, Viadeo devrait être une marque internationalement connue, reconnue. Mais dans la réalité, qui connait Viadeo à l’étranger ? Pour avoir des amis et des relations professionnelles à droite à gauche en europe, aux Etats-Unis, en Asie, je peux vous assurer que personne ne connaît ! Les 3 qui reviennent sont toujours les mêmes : Facebook, Linkedin, Twitter.

    A moins de gros investissements marketing (des vrais) ou des fusions/acquisitions de la part de Viadeo à l’international, la partie peut rapidement être Game Over pour eux (ce que je ne souhaite pas d’ailleurs).

  9. Si d’un côté il y a du vrai – pas propre à Viadeo – à savoir que les chiffres des réseaux sociaux sont souvent gonflés : non expurgation des comptes inactifs, non déduplication, faux profils etc… cela est une pratique partagée, même si elle est critiquable. D’autre part, on ne peut comparer un service international né aux USA et rassemblant largement les “geeks” avec Viadeo qui reste Français à la base (malgré le rachat du Canadien Unyk). Que Viadeo ait beaucoup moins de membres que LinkedIn ne me choque pas, de même que Xing idem, mais tout comme Xing qui reste la référence en Allemagne et en Autriche et même en Espagne, Viadeo reste la référence dans le monde francophone.

    La vue “mondialisée” du paysage des médias sociaux et du web est – en grande partie – erronée.

    Viadeo est une belle entreprise et une belle réussite et je ne vois pas pourquoi il faudrait cracher dans cette soupe là, même s’il y a un peu manipulation sur les chiffres (mais c’est de bonne guerre car tout le monde le fait).

    1. @Yann

      Merci pour ton commentaire qui apporte un éclairage important à ce que je considère maintenant non plus comme un billet mais comme un cas d’école sur la dimension “transparence radicale du web” et éthique numérique. Je pense que j’ai assez de matière pour faire un chapitre là-dessus dans la prochaine édition de mon livre 😉

      1. Sur les chiffres gonflés
      Personnellement, je n’ai aucun problème avec ce que tu cites : “non expurgation des comptes inactifs, non déduplication, faux profils etc…”. Et c’est hors du champ de ce billet.
      Dans tous les réseaux (Facebook, Linkedin,..), tu as des personnes qui créent plusieurs comptes (oubli, multiples identités, faux profils…) ou des inactifs. Cela gonfle les chiffres mais c’est une constante pour tous les services. Les chiffres sont gonflés par les utilisateurs eux-mêmes et non par une action de l’entreprise. Ils sont gonflés mais pas truqués.

      2. Sur la comparaison entre Linkedin et Viadeo
      Elle n’est pas de mon fait mais du fait de Techcrunch (voir l’intro de mon billet) et de tous les blogueurs et journalistes qui ont repris le communiqué de presse de Viadeo du 11 mai. Viadeo a copié le concept de Linkedin donc ce sont des services très comparables qu’il me paraît naturel de comparer d’autant plus que Viadeo par sa stratégie multi-locale (Inde, Chine, Espagne, Canada,…) à des ambitions fortes à l’international tout comme Linkedin ! Linkedin a été pendant longtemps en partenariat avec l’APEC pour s’implanter en France. Ils vont ouvrir des bureaux à Paris bientôt. Ils ont un représentant en France qui démarche les mêmes entreprises que Viadeo pour leur solution de e-recrutement corporate. Je ne comprends donc pas pourquoi tu dis qu’on ne peut pas ou qu’il ne faut pas les comparer.

      3. Sur “Viadeo, service de référence dans le monde francophone”
      Je ne vois pas le rapport avec mon billet et, en tout cas, pour rester leader sur son marché, je ne vois pas ce qui autorise une entreprise à tromper ses clients. La publicité mensongère est interdite par la loi française.
      Sur le fond du point que tu abordes, les chiffres montre que Viadeo est en perte de vitesse sur tous les fronts y compris le francophone. Viadeo a une base de 4,5 millions en France (dixit le porte-parole Viadeo) tandis que Linkedin approche des 2 millions. D’après notre ami Felix (commentaire précédent) que je cite : “Médiamétrie donne 3,166 M de visiteurs uniques par mois à Viadeo. Linkedin est à 2,066M. Il y a un an exactement, Viadeo était à 3,1M de visiteurs uniques et Linkedin à 1,315 M”. D’un côté, un service qui stagne, de l’autre un qui monte. Oui, Viadeo est encore leader sur le francophone mais pour combien de temps ? Vue mondialisée des médias sociaux ou pas, il se trouve qu’un service américain risque bientôt de bouter Viadeo hors de France ! C’est triste, je le regrette, je ne le souhaite pas, rien n’est perdu mais c’est le sens du vent actuellement.

      4. Pardonne-moi Yann mais je suis tombé sur le cul en lisant ça sur ton commentaire “Viadeo est une belle entreprise et une belle réussite et je ne vois pas pourquoi il faudrait cracher dans cette soupe là, même s’il y a un peu manipulation sur les chiffres (mais c’est de bonne guerre car tout le monde le fait).” – Il s’agit sûrement d’un problème de communication, d’écriture, d’interprétation mais je suis quand même obligé de te dire comment j’interprète ce texte.

      La loi française interdit aux entreprises de mentir à leurs clients et il y a des organismes pour réprimer ce genre de pratiques. Dénoncer une imposture des dirigeants, ce n’est pas cracher dans la soupe. C’est leur rappeler la LOI FRANCAISE. Ne pas respecter l’état de droit, ce n’est pas de bonne guerre. C’est illégal.

      Dire que tous les réseaux sociaux truquent leurs chiffres, c’est diffamatoire à moins que tu puisses en apporter la preuve comme je le fais dans ce billet concernant Viadeo. La diffamation consiste à divulguer publiquement des informations qui sont fausses. A ma connaissance, rien ne prouve que Linkedin et Facebook truquent leur chiffre et on voit mal pourquoi ils le feraient vu leurs croissances exponentielles.

      Enfin, Viadeo n’a pas “un peu” manipulé les chiffres. Ses dirigeants (et je fais bien la distinction avec ses employés qui n’y sont pour rien) ont ajouté 16 millions d’utilisateurs de type A à une base qui en comptait 8,5 millions de type B. Ils n’ont pas gonflé les chiffres, ils les ont truqué et dans une élection… on parlerait de fraude massive.

    2. Malheureusement Yann, Viadeo est une référence en Europe francophone… ici au Québec, il est inconnu. LinkedIn est presque le seul joueur sur les médias sociaux professionnels en Amérique du Nord.

      Et il faudrait vérifier en Afrique francophone, mais je ne suis pas sûr que Viadeo soit si important.

      Il faut ajouter aussi que LinkedIn compte de plus en plus de francophones d’Europe…

  10. @Yann
    Je pense qu’il est important d’être réaliste par rapport aux réseaux sociaux et à l’importance de la mondialisation justement.
    Entre Linkedin et Viadeo, il risque de se passer la même chose qu’entre Copainsd’Avant et Facebook.
    Copainsd’Avant a dépassé largement les 10M de français/mois il y a quelques années. Mais Facebook est arrivé et tout le monde a choisi un seul et unique réseau/service de ce type. Pourquoi continuer d’utiliser 2 services surtout quand un service le limite à des proches français pendant que l’autre rassemble une grande majorité des personnes que l’on connait ?
    Pour reprendre quelques chiffres de Mediametrie, Copainsd’Avant a perdu 50% de visiteurs uniques en 1 an. Idem sur le temps passé moyen sur le site…
    Je suis d’accord pour reconnaitre que Viadeo et Linkedin sont plus proches en terme de services et fonctionnalités que Copainsd’Avant et Facebook mais le parallèle peut être acceptable.

    @Olivier
    Dans les outils de mesure d’audience (comscore ou netratings-mediametrie), je ne crois pas que les réseaux sociaux truquent leurs chiffres. Le trucage peut uniquement se faire dans des communiqués/conférences de presse, des annonces ou des présentations. Et c’est bien ce que tu as l’air de dire en accusant les dirigeants de Viadeo.
    Maintenant, je ne suis pas sûr que la fraude soit si importante que cela. On sent plus un complexe d’infériorité internationale dans de telles annonces.
    Ce qui est beaucoup plus grave, c’est ce qui se passe réellement dans les outils de mesure d’audience et là, n’ont pas l’air concernés les réseaux sociaux.
    Quand on regarde certains sites cumuler l’audience d’autres sites pour gonfler leur marque, là, il y a de très fortes répercussions en terme financiers.
    ex: TF1 rachète Overblog, on dissimule Overblog sous la marque TF1 et TF1.fr passe donc de 8M de visiteurs uniques à 15M.
    A 15M, on récolte beaucoup plus d’argent de la publicité. Et acheter de la publicité sur TF1 et sur Overblog n’a absolument pas la même valeur…
    LeFigaro avait fait de même en intégrant un service qui générait beaucoup d’audience (leConjugueur). LeFigaro.fr revendiquait ensuite la 1ère place des sites d’infos… Et ça ne choquait personne.
    Au passage, un article intéressant sur le sujet : http://electronlibre.info/Mediametrie-les-docteurs-Mabuse-de,00624
    Beaucoup d’acteurs achètent aussi de l’audience via des sites de loteries. Ces derniers se vantent d’avoir de nombreux panélistes mediametrie dans leurs bases et connaissent les performances de ces dernières. En gros, pour X milliers d’euro, ils garantissent X milliers de visiteurs uniques mediametrie. Ca se fait soit par emailing, soit par clics forcés sur le site afin de valider une grille par ex.
    On peut même se demander à certains moments si cela n’a pas d’impact sur l’action d’une société côtée. Je me souviens de start-up entrées en bourse qui annonçaient des hausses d’audience très importantes. Quand on soulevait le capot et qu’on voyait comment s’était réalisée cette hausse, ça faisait peur. Souvent l’action gagnait en valeurs mais aucun analyste financier ne venait creuser cela.
    Donc le discours de respecter la loi française, il me fait plutôt sourire…
    Tricher, mentir, contourner sur le web, tout le monde le fait et ça n’a pas l’air de déranger grand monde.

    1. @Felix

      Un grand merci pour ton commentaire très intéressant !!! Plus on avance et moins je regrette le temps que je passe sur ce “maudit” billet. On est en train de mettre à jour un système de fraude marketing dans divers secteurs du web (réseaux sociaux, médias traditionnels,…). C’est super, je vais me faire plein d’amis ! Ces fraudes se fondent sur l’incompétence ou l’impossibilité des récepteurs à détecter cette fraude. Malheureusement, dans ces fraudes, il y a trop d’enjeux business pour que les enjeux éthiques soient pris en considération.

      “Dans les outils de mesure d’audience (comscore ou netratings-mediametrie), je ne crois pas que les réseaux sociaux truquent leurs chiffres. Le trucage peut uniquement se faire dans des communiqués/conférences de presse, des annonces ou des présentations. Et c’est bien ce que tu as l’air de dire en accusant les dirigeants de Viadeo.” >>> Exact, je ne vois pas dans mon contenu ce qu’il laisse penser que je mets en doute cela.

      “Maintenant, je ne suis pas sûr que la fraude soit si importante que cela. On sent plus un complexe d’infériorité internationale dans de telles annonces.”

      Pourquoi lier fraude et “complexe d’infériorité” ? Frauder est une question de vie ou de mort pour ce réseau. C’est justement parce qu’il sait qu’il va mourir qu’il fraude. Ta remarque étonnante après lecture de ta réponse à Yann où tu expliques (pour faire simple) que Viadeo va probablement couler et je partage ton point de vue mais c’est hors sujet dans ce billet ! On en fera un autre ensemble sur cette question plus tard 😉

      Tu trouves que cette fraude n’est pas si importante que cela mais tu n’expliques pas pourquoi ? Parce que c’est juste un complexe d’infériorité ? C’est tout ? Viadeo vend des solutions e-recrutement à des entreprises françaises avec comme argumentaire commercial “30 millions” alors qu’en France c’est 4 millions…. un trou de 26 millions entre l’annonce et la réalité : tu trouves ça moins grave que de truquer son audience ? Rajouter 16 millions d’utilisateurs de type A (Unyk) dans un service de type B (Networking social – Viadeo, ApnaCircle, Tianji et ICTnet) qui compte deux fois moins d’utilisateurs (8 millions), c’est pas grave ? Ce que je décris dans l’intro de mon billet :
      “Le groupe VIADEO regroupe différentes entreprises. Sur le site de Unyk (gestion de carnet d’adresses), Viadeo annonce 30 millions d’utilisateurs. Sur le site de Viadeo, on lit également 30 millions d’utilisateurs. Sur le site ApnaCircle (site de networking indien), Viadeo annonce aussi 30 millions d’utilisateurs. Le groupe Viadeo a donc une base de 90 millions d’utilisateurs voire beaucoup plus si on rajoute Tianji et ICTnet. C’est plus que Linkedin ! Pourquoi tant de modestie ? Soit il y a 90 millions d’utilisateurs au niveau du groupe, soit les dirigeants de Viadeo sont des imposteurs qui cherchent à tromper les visiteurs de leurs services sur le nombre réel d’utilisateurs sur chaque service.” …. c’est pas grave ?

      Est-ce qu’il n’y a que ce qui touche à la mesure de l’audience qui est grave ? 😉

      “Donc le discours de respecter la loi française, il me fait plutôt sourire…”

      Je ne comprends pas ce qu’il y a de marrant dans le fait que des dirigeants ne respectent pas la loi. La crise mondiale que nous vivons est en lien direct avec cela : business plus important que l’éthique. Si tu perds ton boulot à cause de ça, cela ne te fera plus sourire.

      “Tricher, mentir, contourner sur le web, tout le monde le fait et ça n’a pas l’air de déranger grand monde.”

      Attention “tout le monde le fait”, c’est de la diffamation. Tu portes des accusations sur tout le monde sans apporter de preuves. Il y a plus de maisons que de prisons. La très grande majorité des dirigeants sont honnêtes. Par ailleurs, quand tu dis “ça n’a pas l’air de déranger grand monde”… peux-tu me donner le nom d’une seule personne qui se réjouit d’être trompée par une entreprise ? Le problème est de savoir qu’on est trompé. Le contenu de ce billet, les commentaires et en particulier le tien forment ensemble une contribution pour conscientiser ces pratiques illégales et “éventuellement” aider les dirigeants qui se sont égarés à reprendre le droit chemin. Alors, même si je t’ai envoyé quelques piques dans ce commentaire, sache que je te remercie pour les infos que tu as partagé avec nous et serait même heureux de te rencontrer.

      En résumé et malgré mes piques, je suis sûr que nous partageons les mêmes valeurs. Je n’aime pas que la notion de légalité, de justice, d’éthique des affaires soit un concept à géométrie variable…. variable selon que tu es un grand ou un petit. Je n’aime pas qu’on protège ceux qu’on aime bien quoi qu’ils fassent ou autrement dit la solidarité franco-franchouillarde qui autoriserait des Français à tromper leurs clients parce que c’est pour être plus compétitif face à des Américains, des Chinois… des étrangers. La loi n’est pas un concept à géométrie variable, c’est le fondement démocratique de notre société.

  11. J’aime ta conclusion sur la justice. Ca donne envie le monde dans lequel tu vis 🙂
    En tout cas, ça me fait plaisir de voir que nous partageons les mêmes valeurs.

    Sinon, tu as raison de souligner le manque de précision dans certaines de mes phrases.
    C’est vrai que dire “tout le monde le fait”, c’est un peu fort et exagéré. J’aurais dû plutôt dire “certains le font ou l’ont fait”. Cela aurait été plus juste.

    Pourquoi la fraude n’est-elle pas si importante que cela ?
    Pour moi, l’audience au niveau national est l’indicateur qui influence le plus leur activité.
    Je ne connais pas bien ce business mais je peux imaginer que l’essentiel se fait au niveau du pays dans lequel Viadeo est implanté.
    Je ne crois pas qu’ils vendent des campagnes de recrutement internationales.
    Donc, ce qui intéresse une entreprise française qui cherche à recruter sur le sol français, c’est savoir le nombre de membres Viadeo en France. Et là, je ne vois pas comment ils pourraient dire qu’ils en ont 30 millions. Ca les décrédibiliserait presque.
    Les fameux 30 millions, c’est le tour de passe-passe marketing qui veut dire qu’ils pèsent d’un point de vue international. Mais je suis toujours d’accord avec toi sur le fait que ce n’est pas très propre de mélanger les membres Viadeo et les utilisateurs d’un autre service (Unyk).
    La fraude qui serait encore plus grave, ce serait que les utilisateurs Unyk soient nombreux en France et qu’ils soient ajoutés à Viadeo au niveau local.
    Mais malheureusement pour eux, les français n’ont pas l’air de connaitre Unyk (au dernier pointage : 126 000 visiteurs par mois selon mediametrie).
    Imagine le scénario fictif où Unyk a 7 millions d’utilisateurs en France. Ces derniers pourraient s’ajouter aux 3 millions (ou 4) de membres Viadeo, et Viadeo revendiquerait plus de 10 millions en France.
    Là, il y aurait un vrai impact sur leur chiffre d’affaires, à la fois sur celui lié à l’emploi mais aussi côté publicitaire. Mais je sais bien que les dirigeants de Viadeo n’iront pas jusque là 🙂
    Ce scénario, c’est ce que “certaines” autres sociétés internet ont pu faire ces dernières années.
    Pour moi, ce genre de choses aurait vraiment un gros impact et ce que tu dénonces est “gentil” par rapport à ce qui peut se passer sur internet…
    30 millions, c’est principalement pour essayer de la jouer “société internationale” et se positionner comme concurrent face à Linkedin.

  12. J’utilise LinkedIn et Viadeo, mais récemment, ma compte Viadeo a été bloqué sans aucune raison ni explication. J’ai essayé de les contacter, mais aucune réponse. Eh bien, je conseille aux gens de ne pas l’utiliser, c’est de la merde totale.

  13. Bonjour à tous,

    Voici une petite démonstration très intéressante dans cet article:

    Audiences, membres, statistiques… Les chiffres de Viadeo seraient- ils« bidonnés »?
    Réponse: http://wp.me/p2tffl-Y

    Cordialement,

  14. Pour un autre éclairage sur les chiffres (voire les données) de Viadeo …

    J’ai 2 comptes Viadeo, jusque là rien de très surprenant, mais je n’en ai ouvert aucun. Et je suis loin d’être le seul dans ce cas.

    Dans les 2 cas, j’ai tout simplement reçu un jour sur une de mes adresses mail un message m’informant qu’au prétexte d’un “partenariat”, Viadeo m’avait créé et activé un profil avec les infos (nom, emploi actuel) fournies dans le premier cas par mon école d’ingénieur, dans le second par le CNISF (sorte de “corporation” des ingés de France). En gros, tout le monde y trouve son compte : les uns vendent des listings pour arrondir les fins de mois, et Viadeo gonfle sa base utilisateur pour pas trop cher avec des personnes qui n’ont rien demandé.

    En dehors des désagréments possibles (tout le monde n’aime pas être référencé sur les moteurs de recherche, et les 2 profils sont impossible à regrouper en un seul), on peut se poser la question de combien d’utilisateurs fantômes ont été créés par Viadeo avec les listings de ses différents “partenaires”. Une partie (dont moi) a utilisé ce profil par la suite, mais quel est le taux de conversion ? Avec mes connaissances du secteur je le situe quelquepart entre 1% et 10%, quand au nombre d’utilisateurs “volés”, 1 million semble un bon ordre de grandeur (une école de taille moyenne pouvant fournir un listing de 10.000).

    1. Merci Thomas d’avoir pris le temps de partager cette information.
      L’histoire sans fin de Viadeo et ses techniques marketing… ça me retourne l’estomac à chaque fois que je lis ce genre de témoignage. Dans l’esprit des dirigeants, c’est censé être de bonne guerre contre Linkedin et surtout pour que leurs investisseurs retrouvent leur argent… ce dont je doute fortement 😉

  15. Mon compte Viadéo est désactivé sans raison depuis 2 jours et c’est impossible de les joindre. Viadéo n’a pas oublié, par contre, de prélever le montant de mon abonnement, il y a quelques semaines (mon compte bancaire se trouve bien débité du montant). C’est un scandale!

  16. Mon compte Viadeo a aussi été désactivé sans autre forme de procès et bien entendu sans aucun avertissement préalable.

    J’y exposait notamment mes activités comme le font la très grande majorité des professionnels qui y sont. Sinon, dans ce cas, pourquoi perdre du temps sur un tel réseau si ce n’est pour se faire connaitre !

    Pour moi, ce site n’est pas professionnel et je vous invite tous à rejoindre linked in qui me semble plus clair et honnête sur les limites qu’il impose

    J’apprend sur internat que VIADEO ne respecte ni ses clients ni les lois en vigueur dans ce pays et j’invite toutes les personnes illégalement lésées notamment par des prélèvements automatiques abusifs à porter plainte contre cette société.

  17. bonjour
    je suis aussi victime de la desactivation sauvage de mon compte sans aucun email.
    par contre je suis preleve de mon abonnement.
    y a t il du personnel dans cete societe ? ou juste des robots qui font bug sur bug ?

  18. idem pour moi, prelevement et compte desactive sans aucun mail et pas de reponse a mes mails.
    y a t il du personnel dans cette societe, les robots desactive les compte si vous avez de l activite sur viadeo.

  19. Bonjour,

    je viens de lire ces tactiques juste aujourd’hui et je tiens à saluer son auteur, il est tellement rare de voir dénoncer ce type de pratiques.

    En tout cas, chapeau bas.

  20. Bonjour,

    Concernant justement Viadeo, n’est-il pas illégal d’afficher des commentaires de salariés (ex ou actuels) sur les pages entreprises ?
    C’est le cas depuis le 15 juin 2015 et je trouve cela limite d’autant que les salariés peuvent poster en anonyme sans que personne ne puisse vérifier la véracité des infos.

    Si je veux assombrir la réputation d’un concurrent, il me suffit de créer des profils bidons et de venir vomir sur la page de la boite en question.

    Bref, mon petit doigt me dit que ce truc ne tiendra pas devant un tribunal et un avocat débutant…

    1. C’est tout à fait légal, cela fait partie de la liberté d’expression. Il y a des entreprises spécialisées dans ce business en particulier http://www.glassdoor.fr
      Ce qui est interdit, ce sont les injures ou la diffamation (publication de faits qui sont faux). Vous pouvez agir seulement si vous pouvez que des faits sont faux.

Leave a Reply