Avez-vous compris la vraie nature de Facebook ?

rww

Sur ce billet très intéressant Facebook adopte le modèle d’influence de Twitter publié par RWW, je trouve ce commentaire de Fabrice Epelboin (responsable de ce blog) :

“Franchement, vou­loir avoir un tant soit peu de vie pri­vée sur Facebook de nos jours, c’est tout sim­ple­ment idiot. Ce n’est pas fait pour cela, et cela le sera de moins en moins. Si cela cor­res­pond encore à votre usage de cette pla­te­forme, il est temps d’en chan­ger et d’adapter l’usage que vous en faites, le plus tôt sera le mieux, car le risque c’est tout de même de se retrou­ver en slip au milieu de la foule du jour au lendemain.”

Je n’aurai pas su dire les choses plus simplement ! Merci Fabrice, une courte citation plein de bon sens… numérique 😉

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Mise à jour du 26 septembre 2010

Un article sur 01NET :
http://www.01net.com/editorial/521254/licenciees-pour-des-propos-injurieux-sur-facebook/

Licenciées pour des propos injurieux sur Facebook
Trois salariées de SOS Femmes ont été licenciées pour faute lourde à cause d’une conversation sur leurs conditions de travail sur le réseau social. Elles ont saisi les prudhommes.

Ces 3 salariées “ne savent pas comment leur employeur a été mis au courant et, surtout, elles invoquent le caractère privé de ces échanges.”

Des échanges privés sur Facebook ? Intéressant ! 😉

Mise à jour du 10 novembre 2010

Une contribution de Frédéric Cavazza dans un de ses billets confirme ce qui précède. Voici quelques extraits :

“Le modèle économique de Facebook repose sur l’exploitation des données personnelles (ils appellent ça le graphe social pour ne choquer personne).”

“Les données personnelles sont le trésor de guerre des plateformes sociales, si ces dernières sont gratuites, il y a une contre-partie :  l’exploitation de vos données personnelles. Et alors ?”

“Facebook a BESOIN d’exploiter les données personnelles de ses membres pour pouvoir financer son activité et sa croissance. Et il en est de même pour l’ensemble des plateformes sociales gratuites. Encore une fois, je ne condamne pas ces pratiques, mais je trouve que l’attitude de Facebook est bien trop ambiguë à mon gout : l’exploitation des données personnelles n’est pas une faille de sécurité, c’est un modèle économique. Conclusion : Éduquer les internautes sur les dangers de l’exposition des données personnelles en ligne (mais également les bénéfices) devrait être une priorité pour les acteurs du web social, ou au moins un pré-requis.”

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

3 thoughts on “Avez-vous compris la vraie nature de Facebook ?”

  1. Non seulement je trouve que l’expression de Fabrice est triviale, heureusement postée dans son commentaire et non l’article, mais en plus je ne suis pas d’accord avec cette idée.
    Chacun est libre de parler de sa vie privée sur sa page Facebook ou pas. Il y a quand même pas grand monde qui le fait pour vous. Il faut arrêter cette légende. Sélectionnez mieux vos amis dans ce cas. Arrêtez la course effrenée au nombre d’amis qui n’a aucun sens, déjà pour commencer.
    Si vous donnez le ton sur votre page, en racontant ce que vous faites toutes les cinq minutes, alors oui, ne soyez pas étonné. Si vous ne publiez que des infos professionnelles, il y a quand même peu de chances qu’un de vos “amis” viennent vous y faire un commentaire sur la coqueluche de la petite !! Ou alors vos amis sont idiots ou mal intentionnés (posez vous des questions dans ce cas).
    Quand les stars du show biz se baignent à moitié dénudées à St Barth ou à St Tropez et qu’elles se retrouvent à la une de Voici, elles ne devraient pas se plaindre. Elles n’ont qu’à se baigner dans une rivière glacée à la montagne, et elles seront tranquilles.
    Sur Facebook, c’est pareil. Vous pouvez toujours, et heureusement, avoir une vie privée. Il suffit de le décider. Soit vous faites partie des gens exhibitionnistes qui racontent leur vie ou leurs humeurs sur Facebook, et alors c’est normal de vous retrouver “en slip” à la une de Facebook. Soit vous ne faites pas partie de ces gens là, et alors là, vous pouvez réseauter tranquille.

    1. @Laurence

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. C’est vrai que les réseaux et médias sociaux sont un terrain de jeu extraordinaire pour les exhibitionnistes (star ou pas). Mais il y a un point important dans le commentaire de Fabrice que je pourrais reformuler ainsi : Facebook évolue vers un accès de plus en plus public de nos données.
      De ce fait, même en sélectionnant ses amis avec soin (ce qui me paraît un challenge parce que les amis d’aujourd’hui peuvent devenir les ennemis de demain et dupliquer les contenus gênants pour nuire), un xième changement des conditions générales d’utilisation (qui change régulièrement) va prendre en défaut ceux qui croyaient être entre amis.
      Fabrice fait de la prospective donc à ce jour, tu as raison ce qu’il écrit est faux. Mais, je partage son avis sur l’avenir… Dans le futur, Facebook est parti pour évoluer dans ce sens. Reste à savoir combien de temps ça va prendre ! A moins d’un changement radical de stratégie qui est aussi possible, pour l’instant l’avenir est incertain. Que chacun choisisse bien la couleur de son slip 😉

  2. Voici un commentaire de Mathieu Janin publié sur Linkedin suite à ce billet :

    “La vie privée n’a aucune place sur Internet. Cette caisse de résonance sert à amplifier et à médiatiser la vie publique de chaque internaute. Pour rester en mode privé et converser avec ses amis, je propose à chaque internaute de se créer son propre réseau social privé et de choisir une plate-forme d’hébergement sécurisée. Personnellement, je n’utilise les grands réseaux sociaux qu’à des fins professionnelles. Pour des thèmes plus précis ou plus sensibles, j’utilise la plate-forme d’hébergement http://ning.com et y ai créé une dizaine de réseaux sociaux différents dédiés à des thème professionnels précis tels que http://communicationromande.ning.com ou http://informatiqueromande.ning.com, la gestion de PPE d’habitation, le réseau social des visiteurs de ma résidence secondaire (un livre d’or interactif et conversationnel en quelque sorte) sur lequel je publie les photos et vidéos réalisées sur place pour mes véritables amis.”

    Bravo Mathieu pour ton bon sens numérique 😉

Leave a Reply