Les conseils de la CNIL pour effacer vos traces

Je vous invite à rejoindre le groupe Identité et réputation numériques – Personal Branding 2.0, que j’anime sur Linkedin. Ce groupe rassemble 900 professionnels. Le rythme des publications y est plus fréquent que sur mon blog et chacun peut y publier ses trouvailles.

Justement, Philippe Correges propose un article intéressant de la CNIL :

Comment effacer des informations me concernant sur un moteur de recherche ?

Vous trouverez un modèle de lettre à adresser à l’auteur d’un site, cliquez ici. Cependant, je regrette que l’article soit si bref. En particulier, je cite : “Pour faire supprimer une information vous concernant sur une page web, vous devez justifier auprès du responsable en quoi la publication de ce contenu nuit à votre réputation ou à votre vie privée”.

Effectivement, votre demande ne doit pas porter atteinte à la liberté d’expression. Cet article n’explique pas assez les fondements juridiques sur lesquels vous devez vous appuyer.

On a le droit d’avoir une opinion négative de vous et de le publier. Vous pouvez lire tous les jours des opinions négatives dans la presse en particulier dans le domaine politique, la mode, le cinéma, les restaurants,… Un dirigeant politique est bien sûr plus exposé que les autres aux opinions négatives. On pourrait dire que cela fait partie de sa fonction !

On n’a pas le droit de publier des informations fausses sur vous qui portent atteinte à votre réputation (diffamation). Mais publier des informations vraies et négatives n’est pas de la diffamation.

Si vous êtes perdu, vous pouvez vous tourner vers un avocat ou un service spécialisé comme ReputationSquad.

 

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

2 thoughts on “Les conseils de la CNIL pour effacer vos traces”

  1. Bonjour Olivier,

    Effectivement, chacun a le droit de penser et de dire ce qu’il veut dans la mesure du respect de l’intégrité et de la vie privée de l’autre… Cette règle est intelligemment outrepassée par certains qui n’hésitent pas à publier des propos négatifs, critiques et sarcastiques à l’encontre d’une personne ou organisation sans tomber dans la diffamation.

    Le recours que recommande la CNIL (contacter le gestionnaire du site) est en effet l’une des première chose à faire mais attention: du moment que le contenu n’est pas diffamatoire, le propriétaire du site peut toujours refuser de l’effacer et de ce fait la publication peut se retrouver dupliquée sur plusieurs autres sites et créer un buzz négatif.

    Ce que je recommande dans ces cas là, et c’est d’ailleurs ce que je pratique avec succès depuis 2009, c’est la création de contenu positif/neutre autour de l’objet de la mention négative pour faire en sorte de la “noyer” dans le flux du contenu généré et diffusé en ligne.
    La règle du “Content Is King” trouve ici tout son sens 😉

Leave a Reply