Le guide TREFLE Anti-Arnaque

 

Connaissez-vous la différence entre un vol et une arnaque ? Dans un vol, on vous prend votre argent. Dans une arnaque, c’est vous qui le donnez ! D’un côté il y a une contrainte physique, de l’autre une manipulation psychologique.

Les faux profils sur Facebook de vrais arnaqueurs sont en augmentation exponentielle. Ils se servent des données que vous y publiez pour faire du “profiling” : définir si vous êtes un candidat à l’arnaque ou au vol d’identité. En les acceptants comme amis, ils vont accéder à votre mur donc date de naissance, photos montrant vos signes extérieurs de richesse, localisation,…

Dans le cadre d’une mission de conseil avec le site de petites annonces www.trefle.com, la question des arnaques est venue dans l’échange. J’ai suggéré la création d’un guide pour informer les internautes des risques d’arnaques sur Internet (optique préventions des risques numériques).

Nous sommes quelques mois plus tard et le guide TREFLE Anti-Arnaque vient de paraître. Vous pouvez le télécharger ici :

(gros fichier donc compressé en format ZIP)

 

En 1999, dirigeant d”une association faisant la promotion de la e-démocratie, j’étais assez “visible” sur le web. J’ai reçu pour la première fois un message m’invitant à me rendre en Côte d’Ivoire afin d’y retirer un coffre d’une valeur de 50 millions de dollars en échange d’une commission de 10% pour mes bons et loyaux services. Le message précisait qu’il fallait être « blanc » pour pouvoir retirer l’argent d’où la demande d’aide. L’auteur du message prétendait être la fille de Joseph Kabila, président de la République Démocratique du Congo, et voulait voler l’argent que son père avait planqué en Côte d’Ivoire. Je regrette de ne pas avoir gardé ce message, sûrement un des premiers à partir à la conquête des candidats à l’arnaque.
Depuis, au moins une fois par mois, parfois plusieurs fois par semaine, je reçois des sollicitations d’arnaqueurs voire d’arna-coeurs. Il me faut quelques secondes pour cliquer sur « effacer » sans me poser de questions existentielles.

Il y a deux ans, dans le cadre d’une cession de bail (rupture par anticipation du bail), j’ai reçu un chèque d’un montant supérieur à la somme que je devais recevoir (des mois de loyers). Mais, je connaissais le truc… Le but était que j’encaisse le chèque puis reverse le trop-payé. Cependant, lorsque vous présentez un chèque à une banque, elle l’encaisse tout de suite et le porte au crédit de votre compte mais… sous réserve d’encaissement ! Lorsque le chèque vient d’une banque nigériane par exemple, il peut s’écouler 3 semaines avant que la banque vous informe qu’elle n’a pas pu encaisser votre chèque soit parce que le compte ou la banque n’existe pas !! L’argent portez au crédit de votre compte passe en débit trois semaines plus tard. C’est une très très vieille arnaque qui existait bien avant le web.

Il y a une semaine, en pleine lecture du guide Trefle Anti-Arnaque, j’attends un ami qui arrive… en retard… et me demande ce que c’est que ce guide. Puis me raconte cette histoire : un homme (son ami) flirtait sur le web avec une femme qu’il n’avait jamais rencontré mais les photos de son profil sur le site de rencontres étaient de nature à débrancher son cerveau et le bon sens qui va avec. Cette femme lui a versé 14.000 dollars par virement bancaire sous divers prétextes. Puis lui a demandé de lui envoyer l’argent en liquide par Western Union sous d’autres divers prétextes. L’argent était bien sur son compte, pas de chèque, pas de “sous réserve d’encaissement”. L’homme n’a pas hésité. Le problème est que le virement a été annulé deux jours plus tard. L’arna-coeur ET arnaqueur, soi-disant une femme, sûrement un homme, avait piraté le compte d’une vieille dame de New York avec une méthode de phishing. L’arnaqué a envoyé l’argent en moins de deux jours et il l’a perdu le 3ème jour. Il a oublié que son cerveau était au-dessus de sa ceinture et non en-dessous !

Depuis ce premier message de 1999, je pensais en savoir beaucoup sur les arnaques mais en lisant le guide TREFLE Anti-Arnaque, je suis tombé de haut. Quelques idées marquantes :

  • Il existe des formations pour les arnaqueurs en particulier en psychologie. Ce ne sont pas des amateurs dans des cybercafés qui s’amusent sur leur temps libre. Ce sont des professionnels. C’est leur métier. Comme en télémarketing, ils ont réponse à tout ! Stratégies, scénarios,… N’oubliez pas qu’ils doivent faire en sorte que vous donniez l’argent de votre plein gré.
  • Je pensais qu’il n’y avait que des arnaqueurs mais il y a des arna-coeurs (beaucoup moins sympa que dans le film). Leur cible : cadres, plutôt des femmes, belles situations financières, solitude,…
  • Bien que cela ne soit pas dit aussi brutalement dans le guide pour ne pas vous casser le moral : vos chances de revoir votre argent une fois que vous êtes arnaqués sont « proches » de zéro… et si on lit vraiment bien entre les lignes, c’est zéro !
  • Des personnes torturées ou tuées ou en prison pour avoir tenté de récupérer leur argent dans le pays d’origine de l’arnaqueur.
  • L’entourage n’est parfois pas d’un grand secours une fois que l’arnaqué est pris au piège psychologique et « cinématographique » de l’arnaqueur. Vous êtes le héros d’un film sans le savoir. L’arnaqueur met en œuvre dès le début de l’arnaque une stratégie d’isolement de la victime pour éviter que l’entourage fasse échouer l’arnaque.
  • La plupart des victimes sont souvent humiliées, honteuses d’avoir été aussi « bête », « aveugle » puis déprimées en plus d’avoir été plumées. Non, ce n’est pas que de l’argent, c’est aussi un vrai traumatisme psychologique… et pour ceux qui sont vraiment bête au point d’aller chercher en Afrique un coffre de 50 millions de dollars, l’agression physique en bonus.

Je m’arrête là. Je suis heureux d’avoir lu ce guide parce que maintenant, malgré l’expérience et la clairvoyance que je pensais avoir, je me sens vraiment sensibilisé, formé,… pour éviter l’arnaque. Je suis en même temps écœuré par les drames humains (moultes témoignages dans le guide) et sidérés par l’existence de professionnels aux méthodes incroyablement sophistiquées.

PERSONNE n’est à l’abri même si vous êtes ou pensez être très intelligent ! Des enfants jusqu’aux grands-parents, je vous recommande vivement la lecture de ce guide. Il est assez long à lire mais pour vous ou pour votre entourage, c’est un investissement sur le long terme indispensable pour que votre vie numérique ne tourne pas au cauchemar. C’est aussi un excellent complément au guide AXA du Bon Sens Numérique dont j’ai déjà parlé sur ce blog et qui propose des conseils sur un autre registre.

Bravo à Cedric Gourbault, président d’AGEO, société qui édite ce guide, pour sa contribution à la prévention des risques numériques ! Ce guide représente 18 mois de travail et une vraie contribution au service du public.

———————————————————————————————-

Deux informations pour terminer…

1. Je vous invite à rejoindre le groupe que j’anime sur Linkedin sur le thème de l’identité et la réputation numériques :

http://www.linkedin.com/e/vgh/1786530/

Ce groupe compte 1.570 professionnels.

2. Vous pouvez vous abonner à ce blog par e-mail (vous recevez une alerte à chaque publication d’un nouveau billet). Voici le lien :

http://feedburner.google.com/fb/a/mailverify?uri=GestionReputationInternet&loc=fr_FR

L’abonnement peut être résilié à tout moment. Il est géré par Google – Feedburner – mais ne devient actif que si vous l’activez à réception d’un e-mail de confirmation… qui part souvent dans les spams, même sur gmail !

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

One thought on “Le guide TREFLE Anti-Arnaque”

Leave a Reply