Depuis la sortie de mon livre en 2009 sur la gestion de son identité et de sa réputation professionnelles, la cause des recommandations a progressé mais pas autant que je le pensais. Les préjugés sont nombreux et surtout l’ignorance de ce qu’est une recommandation persiste. Il faudra donc encore plusieurs années avant de voir le bout du tunnel mais si vous êtes pressé d’en savoir plus dès maintenant, je vous invite à lire cette interview réalisée par Sophie Girardeau pour le blog de Monster :

http://www.blog-pour-emploi.com/2013/04/18/olivier-zara-dans-une-recommandation-personne-ne-sengage-plus-loin-que-la-verite/

Quelques idées importantes :

- Une recommandation n’est pas une évaluation. Elle est donc toujours positive. Et ce n’est pas parce que c’est positif voire dithyrambique que c’est faux !!!!!

- Quand j’écris une recommandation, j’engage ma réputation sur une personne. Sur-valoriser une personne, c’est mettre en danger sa réputation. Personnellement, je n’ai encore vu aucune fausse recommandation.

- Quand je reçois une recommandation, la moindre des choses est d’en donner une en retour. Non, les recommandations ne perdent pas de leurs valeurs parce que celui que j’ai recommandé m’a aussi recommandé pour la raison indiqué ci-dessus.

- Dans une recommandation, on vous demande de décrire une action réussie, des talents et non les échecs ou les faiblesses. Est-ce qu’une personne doit être parfaite pour mériter une recommandation de votre part ? C’est peut-être un mauvais manager mais un bon expert… ou l’inverse !

- Les recommandations sont un actif au service de votre capital réputationnel tout comme vos écrits dans des forums, blogs, wikis ou articles de presse. De la même façon, vos contacts sont un actif au service de votre capital relationnel.

- Si vous ne recevez pas de recommandations malgré vos demandes, ce n’est pas parce que vous ne les méritez pas. Le plus souvent, c’est lié au manque de temps mais vous pouvez aussi faire face à une personne qui n’a rien compris aux réseaux sociaux et qui pensent qu’elle n’en aura pas besoin. Il y a une règle fondamentale dans le networking : ne vous demandez pas ce que votre réseau peut faire pour vous. Demandez-vous ce que vous pouvez faire pour lui. Il faut donner avant de recevoir. Celui qui ne donne rien ou pas grand chose aura le retour qu’il mérite !

Merci à Sophie Girardeau pour l’interview !

9 Responses to “Le poids des mots, le choc des recommandations !”

  1. Le capital réputationnel, voilà une expression qui me plaît! En effet les recommandations ont le pouvoir de contribuer à la bonne réputation des deux parties impliquées.
    Merci pour le partage, c’est un sujet fort intéressant…même si lent à prendre de l’ampleur…

  2. [...] Le poids des mots, le choc des recommandations ! [...]

  3. La recommandation n’est pas encore rentrée dans nos pratiques culturelles.De nombreuses personnes associe encore recommandation du réseau et “piston” ! Je lutte régulièrement avec les groupes de stagiaires sur ces idées.

    Utilisons les outils que nous avons à bon escient, et le web nosu en fournit un bon nombre.

    Cordialement,

  4. [...] Depuis la sortie de son livre en 2009 sur la gestion de son identité et de sa réputation professionnelles, la cause des recommandations a progressé mais pas autant que je le pensais. Les préjugés sont nombreux et surtout l’ignorance de ce qu’est une recommandation persiste. Il faudra donc encore plusieurs années avant de voir le bout du tunnel mais si vous êtes pressé d’en savoir plus dès maintenant, Oilivier ZARA vous invite à lire cette interview réalisée par Sophie Girardeau pour le blog de Monster  [...]

  5. Je suis étonné de voir les recommandations dithyrambiques qui fleurissent sur les profils Linkedin et autre. Certaines personnes que je ne connais pas m’ont recommandé ! Dans l’attente d’un « retours d’ascenseur ». Ce qui est rassurant quelque part c’est que dans la vie « réelle » on nous recommande chaudement certaines personnes qui ne le méritent pas ou tout simplement pour s’en débarrasser.

  6. Il n’y a pas que sur les réseaux sociaux que cette pratique prend son sens, suffit de voir le poids d’une belle lettre de recommandation en entretien d’embauche !

  7. [...] Le poids des mots, le choc des recommandations ! [...]

  8. […] Le poids des mots, le choc des recommandations ! […]

Donnez votre avis

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2014 Identité et réputation numériques Suffusion theme by Sayontan Sinha