Sommes-nous tous devenus des marques ?

courrier cadres

Courrier Cadres vient de publier un dossier spécial sur le Personal Branding dans l’édition de février 2014, n°78 :

Sommes-nous tous devenus des marques ?

Dossier page 74

tous-des-marques

tous-des-marques-2

Vous trouverez mon interview dans ce dossier que je ne peux malheureusement pas reproduire ici. Pour ceux qui liront, je me dois de préciser le passage en haut de la page 79 concernant l’honnêteté 2.0. Il manque un peu de contexte pour bien comprendre. Je répondais à la question qu’on me pose souvent (entreprises ou particuliers) :

Comment faire pour avoir une bonne réputation ?

Ma réponse est toujours la même : soyez un bon professionnel dans votre domaine et vous aurez une bonne réputation !!! Et pour les entreprises, proposez des produits ou services de qualité au juste prix et vous aurez une bonne réputation. Au Québec, on appelle cela le “Gros Bon Sens”. Et si vous voulez avoir une très bonne réputation et une marque qui rayonne : visez l’excellence !

Inversement, ceux trafiquent leur marque, qui se survendent,… finiront par être frappé par le mur de la réalité. Leur marque explosera, leur réputation sera parfois ruinée.

Merci Julie Tadduni pour l’interview 😉

Bonne lecture !

Author: Olivier Zara

www.olivier-zara.com

2 thoughts on “Sommes-nous tous devenus des marques ?”

  1. Du “produit” à la marque personnelle.

    Vouloir être une marque c’est vouloir passer du stade d’employé interchangeable à celui d’incontournable dans son métier, ou dans l’entreprise. cela veut dire être au clair avec soi-même et sa valeur ajoutée, bien connaitre ses talents et les mettre en œuvre (avant de les mettre en scène).

    Être une marque pour un cadre, par exemple, cela demande juste de mettre en place une démarche claire, cohérente et constante (les 3C!) pour vouloir devenir un véritable acteur de sa vie professionnelle et ne pas laisser les autres décider à votre place. C’est une bonne façon de s’engager au sein de l’entreprise de façon pleine et entière mais aussi raisonnée et ciblée… donc efficace.
    Merci Olivier pour ton inlassable effort de faire monter en puissance l’efficacité professionnelle !

Leave a Reply