210.000 vols d’identité chaque année en France

Si vous pensez que le vol d’identité, cela n’arrive qu’aux autres (un peu comme les accidents de voiture !), je vous invite à lire ce texte publié par Reuters France :

210.000 vols d’identité chaque année en France

Quelques extraits :

“Ce phénomène coûterait plus de 1.500 euros à chaque victime et serait très mal pris en charge par les autorités”.

“Les usurpations d’identité seraient le plus souvent commises pour tromper les banques, obtenir des aides sociales, un permis de conduire ou la nationalité française”.

“Le Credoc estime que les conséquences du problème sont largement sous-estimées par les autorités”.

Le vol d’identité est un crime en pleine expansion en France. Il touche déjà des millions d’Américains et de Canadiens chaque année. Pour protéger votre identité personnelle, voici deux règles très simples :

  1. règle 1 : ne mettez pas votre adresse personnelle sur des profils publics. Quelqu’un pourrait ensuite vous rendre visite à votre domicile pour fouiller vos poubelles ou votre boîte aux lettres afin d’obtenir les informations qui lui manquent pour voler votre identité. Par contre, vous pouvez donner votre adresse dans le cadre de transactions privées et sécurisées, par exemple pour une livraison via un site de e-commerce (Amazon, Fnac.com) ;
  2. règle 2 : ne mettez pas votre date de naissance ou lieu de naissance sur Internet. Certains services permettent de masquer votre date de naissance sur votre profil public ou de définir qui peut y avoir accès. Mais, il existe toujours un risque de piratage des bases de données ou de votre identifiant/mot de passe. Certains services rendent obligatoire le champ « date de naissance » pour interdire l’accès aux mineurs ou pour permettre à vos amis de vous souhaiter un joyeux anniversaire. Mais en fait, votre date de naissance est surtout intéressante pour pouvoir vous envoyer des publicités ciblées en fonction de votre âge. Si le champ date de naissance est obligatoire, indiquez une date de naissance bidon type 1er janvier 1910 pour être sûr que vos amis comprennent que ce n’est pas votre anniversaire ! De toute façon, vos vrais amis connaissent votre vraie date de naissance.

Il est également préférable de ne pas mentionner vos seconds prénoms. Protéger votre identité personnelle sur Internet, c’est simplement faire preuve de bon sens… numérique !

En ce début d’année, je vous propose une séquence frisson :

http://www.118000.fr

et si affinités : http://www.123people.fr/

Et pour terminer, un message personnel à tous mes amis sur Facebook, Skype, Plaxo,… qui m’ont souhaité mon anniversaire le 1er janvier, le 1er juillet ou le 1er septembre : j’ai mis en œuvre mon propre conseil (règle 2) mais je suis prêt à enfreindre la règle 1 si vous souhaitez m’envoyer des cadeaux d’anniversaire toute l’année !! 😉

Merci à mon ami Olivier Réaud, expert en dynamiques collaboratives, pour cette information Reuters

Recrutement 2.0 & Vie numérique

Depuis la sortie de mon livre sur le Personal Branding en mars 2009, j’ai fait beaucoup de conférences un peu partout en France (bientôt en Belgique et au Québec). Presqu’à chaque fois, j’avais au moins un recruteur dans les participants qui venait me voir à la fin de la conférence. Vérifiant que personne ne l’écoutait, il me glissait : “Vous alertez les participants sur les risques potentiels de l’invisibilité sur Internet. Vous êtes trop prudent. Chez nous, on google le candidat retenu pour un entretien et s’il est invisible sur Internet, son CV part directement à la poubelle”. Intéressant mais qui me croira si je publie ça sur mon blog ?

Une étape a été franchie lors de la conférence de l’ESCP-Europe fin septembre 2009. Pour la première fois devant tous les participants, un recruteur, Ludovic Massuel, Managing Director de Antal International, a pris la parole pour expliquer sa position. Je lui ai aussitôt demandé s’il était d’accord pour mettre par écrit son témoignage. Il m’a répondu “OK” et il l’a fait ! Voici son témoignage (copier coller du commentaire fait sur le billet lié à la conférence ESCP-Europe) :

“J’ai assisté à cette conférence d’Olivier Zara.

Ce qu’il souligne comme nécessité de “travailler et gérer son identité numérique” est vrai et de plus en plus vrai à chaque jour qui passe.
En tant que “Executive Search”, c’est-à-dire Cabinet de Recrutement par approche directe, j’ai témoigné de l’importance que nous accordons désormais aux parcours professionnels décrits dans les outils de réseaux sociaux tels que LinkedIn ou Viadeo.

Nous (recruteurs) commençons à être formés pour réaliser des recherches ciblées et pertinente dans ces réseaux et apprécions la vitesse d’identification et de mise en contact avec des candidats.

Même si les secteurs dont je m’occupe (IT, Télécommunications et Conseil) sont des secteurs où les individus sont parmi les plus avancés dans le maniement des outils “High-Tech” et ou l’absence d’un profil sur un des réseau devient “suspect”, on a de plus en plus tendance à aller également en chercher sur d’autres secteurs (Finance, RH, etc.).

En espérant que ce commentaire vous incite à participer à ses conférences (ou peut-être acheter son livre que je n’ai malheureusement pas eu encore le temps de lire …)”

Depuis fin septembre, d’autres recruteurs ont pris position de la même manière lors d’interviews ou sur leurs blogs. J’en déduis que les usages et finalement les mentalités changent rapidement dans le sens que j’anticipais dans mon livre. Nous ne sommes de toute façon plus vraiment dans une émergence mais une réalité quotidienne en Amérique du Nord où je réside.

Biographie de Ludovic Massuel

Commençons par le plus important, son blog : http://lmassuel.wordpress.com

En tant que membre de l’association des anciens de l’ESCP-Europe, il intervient comme “Expert Emploi” afin d’aider les jeunes diplômés à se situer au mieux par rapport aux entreprises et au monde du travail en général durant cette période agitée économiquement et dans le cadre d’une action d’envergure de l’association : le “pack Anti-Crise”.

Le cabinet parisien qu’il dirige est spécialisé sur les secteurs de l’Informatique, des télécommunications et du Conseil ainsi que sur les métiers de la Vente et du Marketing. Le cabinet appartient à un réseau International (Antal International Network) formé de 60 cabinets répartis sur plus de 30 pays.

Il a occupé des postes variés allant du DBA au Manager d’équipe Avant-vente software en passant par le Management d’équipes de Technical Account Manager, expert CRM, Architecte Technico-Fonctionnel, Directeur de Projets internationaux en implémentation de structures Off-shore, etc.

Tout ceci lui permet d’appréhender au mieux les caractéristiques précises des différentes contextes d’opérations des collaborateurs de talent qu’il trouve et sélectionne pour ses clients.

Ludovic Massuel est Ingénieur ESTIT-ITR-HEI et diplômé MBA ESCP-EAP.