Interview d’Albéric Guigou, co-fondateur de ReputationSquad

alberic-guigou-reputationsquad1Pour bien démarrer l’année 2011, je vous propose une interview d’Albéric Guigou qui nous livre sa vision sur l’identité et la réputation numériques. Albéric est le co-fondateur de Reputation Squad, une agence d’E-réputation.

Reputation Squad a été créée pour accompagner les entreprises et les particuliers dans le bouleversement que représente l’avènement du Web Social. L’agence intègre l’ensemble des savoir-faire nécessaires à une appréhension efficace des problématiques d’image et d’e-réputation :

  • Département Juridique
  • Département Réseaux Sociaux et Veille (community management, etc.)
  • Studio de Création Digitale (sites, blogs, rédactionnel, vidéo)
  • Département Marketing/Communication

Reputation Squad compte parmi ses clients des entreprises de dimension internationale comme des personnalités médiatisées.

Bonjour Albéric, peux-tu te présenter ?

Je suis le co-fondateur de Reputation Squad avec Fabrice Ivara. Je suis passionné par le changement et donc par l’environnement mouvant du Web.

Peux-tu nous donner trois exemples de missions que tu réalises pour tes clients ?

Je vais me concentrer sur des missions relatives aux individus puisque je discute avec le Pape du Personal Branding 😉

1. Une première mission assez typique est celle d’un nettoyage de réputation pour un individu lambda. Quelqu’un qui n’est que faiblement exposé mais qui a été attaqué. C’est un cas assez commun. Une personne que vous connaissez dans la vie réelle utilise des outils Web pour vous nuire : blogs, forums ou réseaux sociaux. Le client nous demande alors de faire supprimer ce résultat négatif du web, c’est-à-dire des résultats dans les moteurs de recherche.

2. Une deuxième mission consiste à supprimer les traces laissées par une attaque en créant un contenu pertinent et valorisant pour notre client. Nous allons le faire exister sur le Web dans une logique de Personal Branding. Nous allons le rendre plus visible et l’aider à mettre en valeur son parcours, sa personnalité sur le web afin de satisfaire la curiosité des internautes.

3. Enfin, des personnalités publiques, dirigeants ou politiques, nous abordent sur l’angle de la construction de leur image en ligne et nous confient la gestion de l’ensemble de leur e-réputation. De la veille, à la création de contenu en passant par leur stratégie éditoriale.

Il est à noter que pour toutes nos missions, nous ne sommes pas dans une logique de volume ou de standardisation. Chaque client est unique, possède une problématique particulière et nous voulons leur fournir une prestation sur-mesure et haut de gamme. L’aspect conseil est essentiel dans notre approche.

Quelle est ton analyse du marché de l’e-réputation ?

C’est un marché qui est plutôt vague car le terme e-réputation est lui-même assez vague et donc soumis à diverses interprétations.

Je ne vais pas me prononcer sur les différentes offres du marché mais souvent des agences utilisent le terme e-réputation pour repackager leurs offres RP, call centers ou web existantes. Je conseille donc aux entreprises de se poser les bonnes questions avant de signer un contrat sur la seule notion de « e-réputation ». Quels sont mes objectifs ? Y-a-t il des problèmes à solutionner d’urgence ? Quelles sont les communautés qui pourraient être intéressées par mes marques, mes produits ?

Cette dimension audit, réflexion est essentielle avant de se lancer dans la construction d’une activité sur le Web Social. Il y a par voie de conséquence une dimension formation, évangélisme incontournable dans nos métiers vis-à-vis des clients.

En termes de croissance, il y a clairement une accélération de la prise de conscience de la part des professionnels. On le ressent en particulier dans des domaines comme l’e-tourisme où les questions d’e-réputation sont devenues incontournables pour les hôtels par exemple.

L’e-réputation est un marché qui a vocation à exploser dans ses différentes dimensions du Social CRM jusqu’à la gestion de crise.

C’est quoi le métier de nettoyeur du Net ?

“Nettoyeur du Net” est une expression que la presse utilise pour nous décrire et qui comporte une certaine part de réalité puisqu’elle décrit l’une de nos composantes métiers.

Nettoyer, supprimer des contenus faux, diffamants, insultants, racistes, etc. est parfois la seule solution à même de rétablir une situation. Le problème essentiel réside dans la façon dont Google va hiérarchiser certaines pages de résultats. Si vos premiers résultats sont le fruit d’une personne mal intentionnée, l’impact sur la perception d’une personne peut être dévastateur. Il faut donc faire disparaitre ces traces.

Je peux te donner deux exemples qui me viennent à l’esprit :

– Un homme délaissé qui accable son ancienne épouse sur des forums,

– Un article de presse inexact qui vous décrit piteusement et se trouve toujours dans les premiers résultats des années après,

– Un faux profil sur un réseau social (usurpation de votre identité) qui trompe votre entourage et vous donne une mauvaise image.

Quelle a été la genèse de Reputation Squad ?

Mon associé (Fabrice Ivara) et moi-même nous intéressions depuis longtemps aux questions d’image en ligne. Le déclic a réellement eu lieu avec l’essor des réseaux sociaux et l’apparition des moteurs de recherche sur les personnes. C’est à partir de là que l’idée de bâtir une agence dédiée à l’image en ligne, à l’e-réputation dans toutes ses dimensions nous est venue.

Nos deux parcours et approches complémentaires nous ont permis de mettre en place une structure qui cumule : communication, approche juridique, conseil et social media.

Que penses-tu du Personal Branding ?

Je pense que c’est un enjeu fondamental pour tout un chacun. Certains en font sans le savoir d’ailleurs. L’impact d’un Personal Branding réussi est un formidable accélérateur de carrière dans certains métiers : web, journalisme, etc.

Je pense que cela sera bientôt le cas de manière globale. C’est d’ailleurs un axe fort de croissance pour nous. Nous avons élaboré notre conception maison du Personal Branding et nous la mettons au service de nos clients pour qu’ils existent sur le web (en particulier le web social).

Certains pensent qu’il s’agit d’un ego trip, de nombrilisme. Je ne partage pas ce point de vue. Je vois trop de conséquences réelles pour me dire qu’il s’agit d’une simple mode. Il faut simplement que cela devienne concret pour que la personne en perçoive l’intérêt. Positivement en étant abordé par un chasseur de têtes par exemple, ou négativement lorsque votre image nuit à votre carrière.

Je pense qu’il faut d’ailleurs poursuivre au maximum cette “éducation” du grand public comme tu l’as initiée avec ton ouvrage. Les gens doivent réaliser à quel point cet enjeu est décisif et combien certains sont en train de gagner un avantage concurrentiel sur le marché du travail au moyen du Personal Branding.

Le mot de la fin ?

Personal Branding, E-réputation,… derrière ces buzz words se trouvent des problématiques fondamentales.

Merci Albéric, que la force réputationelle du Web soit avec toi 😉

Barack Obama, expert en réputation numérique ?

A lire sur Challenges (édition du 22 octobre 2009), un article sur la réputation numérique :

Une image sur Internet, cela s’encadre
Informations indélébiles, flux incontrôlables : le Web disqualifie les vieilles recettes de la com. De plus en plus d’entreprises et de particuliers font donc appel à des experts en réputation numérique.

Voici les extraits qui ont retenu mon attention :

– “Début septembre, en visitant un lycée dans l’Etat de Virginie, Barack Obama s’est fait interpeller par un jeune qui lui demandait comment décrocher le job le plus important du monde. «Avant toute chose, faites très attention à ce que vous postez sur Facebook, a-t-il solennellement répondu. Quoi que vous y fassiez, tôt ou tard cela émergera de nouveau dans votre vie.»”

– “Barack Obama avait ouvert la voie durant sa campagne. Pour contrer les fausses rumeurs et la calomnie, les 750000 volontaires pouvaient se connecter au site FactCheck, et diffuser ainsi la bonne parole dans le cyberespace pour mieux façonner la réputation numérique du candidat. Cette élection-là s’est d’abord gagnée sur le Web.”

– Une citation d’Albéric Guigou, directeur marketing de Réputation Squad : «Noyer une mauvaise réputation sous quelque chose de positif ou de neutre nécessite énormément de création de contenus et de référencement de ceux-ci dans les moteurs de recherche comme Google.»

J’ai rencontré Albéric Guigou en septembre et un billet est à suivre sur Réputation Squad quand j’aurai testé ce service qui s’annonce très prometteur.

Nos vies sur Internet, à perpète

Nos vies sur Internet, à perpète est le titre d’un excellent article paru le 1er avril 2009 dans le journal Le Monde par Yves Eudes.

Voici un résumé des éléments qui m’ont marqué :

1. L’exemple de Fanny qui ouvre un blog à des fins professionnelles puis au fil du temps, le contenu de son blog devient de plus en plus personnel. Ayant laissé le lien vers son blog sur son CV, un employeur potentiel visite le blog et lit un passage dans lequel Fanny explique sur un ton ironique qu’elle se sent très flemmarde. Résultat : candidature rejetée parce que l’employeur a considéré que ce texte pouvait impacter négativement la réputation de son entreprise. En d’autres termes, un employeur ne peut pas accepter que la marque personnelle d’un salarié nuise à la marque de l’entreprise.

Fanny décide ce jour-là de se googler et découvre avec horreur un texte dans lequel elle affirme qu’elle montrera ses seins aux personnes qui feront une donation à l’oeuvre caritative pour laquelle elle a un jour travaillé.

Fanny a donc compris tardivement qu’elle avait maintenant une vie numérique qui pouvait impacter positivement ou négativement son identité et sa réputation.

2. 70 % des CV circulant en France sont bidonnés ou embellis. Il semble que les recruteurs soient de ce fait de plus en plus actifs sur Internet, je cite un recruteur : “Par recoupements, je peux constater qu’un candidat a publié sur Internet plusieurs CV contradictoires. Je peux aussi combler un trou dans un CV : j’ai découvert qu’un candidat avait enchaîné quatre périodes d’essai dans quatre boîtes différentes, dont aucune n’avait débouché sur une embauche, et qu’il n’en avait pas parlé dans son CV.”

3. La discrimination à l’embauche du fait de vos opinions politiques exprimées sur le Web est une réalité. J’avais cité le cas de Ronald dans mon livre. Cet article montre que Ronald n’est vraiment pas un cas isolé !

4. Quelques exemples en fin d’article montrent comment on peut très facilement recouper des informations sur une personne pour en savoir plus sur elle à l’insu de son plein gré.

Si vous avez un peu de temps, je vous conseille de lire l’article au complet, on ne s’ennuie pas et il sera bientôt accessible uniquement aux abonnés.

Lire l’article…

Un grand merci à Véronique Anger-de Friberg, journaliste et auteur, www.lesdialoguesstrategiques.com qui m’a signalé l’article.

Réussir sa carrière grâce au Personal Branding

Je vous annonce la sortie en librairie de mon 3ème livre : Réussir sa carrière grâce au Personal Branding, publié aux éditions Eyrolles. Il s’agit du premier livre publié sur le Personal Branding en français. Loïc Le Meur, blogueur, entrepreneur & fondateur de Seesmic, m’a fait l’honneur d’une préface dans laquelle il nous livre sa vision sur le sujet (voir sa biographie à la fin de ce billet).

Qu’est-ce que le Personal Branding ? Cliquez ici pour une définition

Vous pouvez commander le livre sur Amazon FranceAmazon Canada

Couverture livre Personal Branding

Vous trouverez les dates des prochaines conférences sur cette page :

http://www.reputation.axiopole.info/conferences/

Sommaire du livre


Introduction

  • Qu’est-ce que le Personal Branding ?
  • Quels sont les enjeux du Personal Branding ?
  • Pour qui ?
  • Le choc des cultures : de l’utilitarisme à l’humanisme
  • La démarche ?

1ère partie – Mieux vous connaître – Connaissance de soi

Chapitre 1 – Définir votre mission
Chapitre 2 – Définir vos valeurs et vos passions
Chapitre 3 – Définir votre identité professionnelle
Chapitre 4 – Quel est mon public ? Qui sont mes concurrents ?
Chapitre 5 – Votre marque personnelle en une phrase

2ème partie – Mieux vous faire connaître – Être visible

Chapitre 6 – Personal Marketing First !

  • Quels sont les supports de votre marque ?
  • Quelle est votre ligne éditoriale ?
  • Les apparences comptent !
  • Comment se présenter en marquant les esprits ?

Chapitre 7 – Jamais sans mon réseau professionnel !

  • Pourquoi construire votre réseau professionnel ?
  • Tous les membres de votre réseau sont-ils égaux ?
  • Comment construire votre réseau professionnel ?
  • Que faire si on donne plus que l’on ne reçoit ?
  • Mettre en relation les membres de votre réseau
  • Créer un effet levier entre votre marque personnelle et celle des membres de votre réseau
  • Je n’ai pas le temps !

Chapitre 8 – L’impact de notre vie numérique sur notre identité et notre réputation professionnelles

  • Qu’est-ce qu’une vie numérique ?
  • Vie numérique Vs Identité numérique Vs Réputation numérique
  • Qu’est-ce que l’identité numérique ?
  • Qu’est que la réputation numérique ?
  • Quels sont les enjeux ?

Chapitre 9 – Sur Internet, êtes-vous présent ou visible ?

  • Quelle est votre visibilité numérique ?
  • Comment créer un profil en ligne ?
  • Comment créer un CV en ligne ? Un CV vidéo ? Ou un CV PowerPoint ?

Chapitre 10 – Comment optimiser votre visibilité sur Internet ?

  • Comment optimiser le référencement de votre profil à travers les liens commerciaux ?
  • Quelle est l’efficacité des liens commerciaux ?
  • Comment optimiser le référencement de votre profil à travers l’achat d’un nom de domaine ?

Chapitre 11 – Bloguer ou ne pas bloguer, telle est la question !

  • Quels sont les bénéfices d’un blog ?
  • Êtes-vous prêt à créer votre blog ?
  • Comment créer et gérer votre blog ?
  • En route pour le micro-blogging !
  • Quantité et qualité sont dans un bateau, qui tombera à l’eau le premier ?
  • L’alternative au Blog : le journalisme citoyen
  • Transformer votre blog en livre

Chapitre 12 – Identité personnelle Vs identité professionnelle

  • Pourquoi faut-il protéger votre identité personnelle ?
  • L’indispensable promotion de votre identité professionnelle
  • Êtes-vous une personne à risque en termes de vol d’identité ?

3ème partie Mieux vous faire reconnaître – Gérer votre réputation professionnelle

Chapitre 13 – Comment construire votre réputation professionnelle ? (montrer ce que l’on dit de vous)

  • Qui sont vos références ?
  • Comment travaillent les recruteurs ?
  • Comment vous préparer ?
  • Savoir gérer ses références

Chapitre 14 – Comment construire votre réseau de références ?

  • Qu’est-ce qu’un réseau de références ?
  • Comment retrouver vos références ?
  • Savoir définir une sphère de confiance, un contexte de confiance

Chapitre 15 – Quels sont les outils pour gérer votre réseau de références ?

  • Les réseaux sociaux professionnels en tant qu’outil de gestion de vos références professionnelles
  • Les services de gestion des références professionnelles et sociales
  • Comment choisir le service le plus adapté à vos besoins ?
  • Pourquoi faut-il créer un « profil de références professionnelles » sur Internet ?

Chapitre 16 – Comment rédiger une recommandation ?

  • Quelles sont les différents types de recommandations ?
  • Quels sont les différents formats de rédaction ?
  • Vos recommandations : de l’or ou du plomb ?
  • Est-ce qu’un manager doit demander des recommandations aux membres de son équipe, à ses collaborateurs ?
  • Peut-on se fier à des recommandations rédigées sur un profil en ligne ?

Chapitre 17 – Comment surveiller votre réputation sur Internet ? (savoir ce que l’on dit de vous)

  • L’anonymat sur Internet est devenu un mythe
  • Comment surveiller votre réputation sur Internet ?
  • Les services d’alertes gratuits
  • Surveillez la blogosphère !
  • Les services d’alertes payants
  • Que choisir ?

Chapitre 18 – Défendre sa réputation numérique – Mythes et réalités

  • Peut-on avoir une bonne réputation dans le monde physique et une mauvaise réputation numérique ?
  • Le droit à l’oubli est devenu un mythe
  • Etes-vous une personne à risque ?
  • Quand faut-il se défendre ? Sur quoi ?
  • Comment défendre sa réputation ?
  • Les techniques de nettoyage
  • L’arme absolue : changer d’identité !
  • Comment réagir quand vos « amis » portent atteinte à votre réputation ?

4ème partie : Pour aller plus loin !

Chapitre 19 – Quelques conseils pour réussir votre démarche de Personal Branding

  • Quel est le meilleur moment pour commencer une démarche de Personal Branding ?
  • Comment trouver du temps ?
  • Demander l’aide de votre entourage pour créer une émulation collective ?
  • Coaching et formations au Personal Branding

Chapitre 20 – Savoir faire la différence entre réputation commerciale, sociale et professionnelle

  • L’impact du niveau de connaissance mutuelle sur l’évaluation de la réputation par notation
  • Les principes de fonctionnement des concurrents d’eBay
  • Les conditions du succès d’une approche par la notation

Conclusion

  • Le Personal Branding, une innovation ?
  • Faire face aux défis des organisations du futur
  • Les 8 lois du Personal Branding
  • La loi de l’évolution et de l’évaluation
  • Résistez aux préjugés… surtout si ce sont les vôtres !
  • Le Personal Branding : un choix ou une obligation ?

Témoignages de quelques coachs spécialisés en Personal Branding

Interview de Pascale Baumeister, consultante en Personal Branding & Coach

Interview de Bernadette Martin, Career Transition Brand Strategist

Interview de Marc Traverson, coach et consultant en communication et marketing personnel

Interview de Lydia Meseguer, Strategist Personal Branding & Coach

Bibliographie

Le blog associé au livre

Témoignages

Quelques lecteurs ont pris le temps de rédiger un témoignage pour donner leur avis sur ce livre, vous trouverez le contenu de ces témoignages sur ce lien permanent : Témoignages de lecteurs

Voici la liste des personnes qui ont fait un témoignage par ordre alphabétique :

Lire leurs témoignagnes…

Remerciements

À ma femme Fanny pour son soutien constant dans ce long projet.

À mon fils Théo et ma fille Naomi qui vont voir leur père un peu plus souvent maintenant que le livre est publié !

Aux lecteurs de mon blog sur le personal branding qui ont alimenté ma réflexion par leurs commentaires.

À la blogosphère tout entière pour toute l’intelligence collective que j’y ai trouvé, bien plus que dans tous les livres que j’ai lu.

À Michael Colemyn, directeur de l’institut du personal branding (www.idpb.fr) pour son soutien dès le début de ce projet.

A Christophe Deschamps par qui tout a commencé lorsqu’il publia son billet « L’indispensable gestion de la réputation numérique » le 6 février 2006 (www.outilsfroids.net)

Aux experts français du personal branding qui ont accepté de contribuer dans ce livre.

Aux relecteurs et en particulier :

Biographie de Loïc Le Meur :

Serial entrepreneur et créateur de Seesmic, site de conversation vidéo, et de la première web conférence européenne LeWeb. Loic Le Meur blogue depuis 2003. Sa présence en ligne via son blog, Twitter et autres réseaux sociaux en fait une des “personal brands” les plus connues du monde. Business Week l’a placé en 2008 parmi les 25 personnalités les plus influentes sur Internet dans le monde : http://images.businessweek.com/ss/08/09/0929_most_influential/12.htm

Son blog : loiclemeur.com , son compte sur Twitter : twitter.com/loic

Un dossier sur la réputation publié par Aquitaine Europe Communication

Je vous invite à découvrir un dossier sur la réputation numérique publié par l’agence régionale de la société de l’information en Aquitaine dans le cadre du numéro 18 de la lettre d’information d’Aquitaine Europe Communication (Novembre/Décembre 2008).

Lire ce dossier sur la réputation numérique

Lien vers l’édition complète de la lettre :  http://www.aecom.org/veille/pdf/lan_18.pdf

Bonne lecture… numérique 😉

Revue de presse – Le Monde – France Info – Le Soir

Le journal Le Monde m’a fait l’honneur d’une interview publiée dans l’édition du 10 avril. Vous pouvez lire l’article complet sur lemonde.fr en cliquant sur ce lien :

Comment faire pour être bien vu sur le Web

Le titre est très “bien vu” même si je ne l’avais pas vu tout de suite :

Bien vu = être visible, identité numérique

Bien vu = se faire bien voir, avoir une bonne réputation numérique

Bravo à Géraldine Bordère pour cet article et la finesse du titre !

Une chronique de Marion Ruggieri a suivi sur France Info :

Avoir une bonne cyber-réputation !

Voir aussi un article dans un journal belge : Le Soir

Accessoirement, je vous annonce que la 2ème édition de mon livre “Le management de l’intelligence collective” sera de nouveau disponible en librairie le 15 mai.