Qui je suis, où je veux aller et comment je peux y aller

A lire sur Cadremploi, un excellent témoignage de Régine Bourg sur sa démarche de Personal Branding.

Voici quelques extraits de son témoignage :

“Je compare ça à un sablier : au départ, ça paraît large et flou. On ne voit pas trop où ça peut nous mener. Et puis à force de travailler sur soi, on agence de manière cohérente chaque nouvelle couche.”

“Habituellement, quand on réfléchit à un projet professionnel, on regarde simplement ses acquis. Là, on cherche ses points forts, ses talents. On réfléchit même sur des compétences que l’on doit encore développer. Le tout est de se mettre en accord avec ses valeurs.”

“On finit par ne plus accepter n’importe quoi dans sa vie professionnelle. Mais on ne sait pas toujours pourquoi. Le Personal Branding permet d’identifier cet ensemble de valeurs qui font notre authenticité. […] On devient identifiable, car on est soi-même et non pas la copie d’un autre. “

“Je suis plus à l’aise dans mon métier parce que je sais que c’est celui qui me correspond. Du coup, j’arrive à être plus efficace, plus performante et mon mieux-être favorise ma motivation.”

“Les effets d’un grand bol de confiance en soi ? « En réalité, c’est plus que de la confiance en soi, réfléchit Régine. C’est que j’ai une idée claire de qui je suis, d’où je veux aller et de comment je peux y aller. »”

En complément, vous pouvez lire, toujours sur Cadremploi, un article rédigé à partir des interviews de 2 experts du Personal Branding, Béatrice Cuvelier et Gilles Noblet qui est l’auteur du livre “Développer sa marque personnelle : le personal branding pour tous dans son métier, sa carrière, sa vie” aux Editions du CFPJ – Avril 2009

Voici quelques extraits de l’article :

“Étymologiquement, le mot « marque » signifie « empreinte ». Il ne s’agit donc pas de devenir un « produit » phare, pas plus qu’une star. Il s’agit juste de trouver les talents, compétences et expériences qui, combinés, font de chacun d’entre nous quelqu’un qui peut être reconnu dans ce qu’il fait.”

“Ce n’est pas une méthode pour être meilleur que les autres. C’est un cheminement pour trouver sa place dans son secteur. Il peut même être très utile pour la cohésion d’équipe : chacun sait ce qu’il apporte à l’entreprise et n’empiète pas sur le travail des autres.”

“La différence sur les autres disciplines, c’est que le Personal Branding ignore les failles et les défauts, remarque Béatrice Cuvelier. Il fait le point sur les ressources positives qui nous permettent d’avancer.”

En conclusion…

Si vous n’aviez qu’une seule chose à retenir de ces 2 articles :

Le Personal Branding n’a en aucun cas vocation à faire de vous une STAR. L’objectif est de vous aider à mieux vous connaître et à être connu et reconnu pour ce que vous faites bien. Si vous voulez devenir une star, essayez la Nouvelle Star !

Pour élargir sur ce thème, qu’on soit dans le management d’équipes ou dans le management de l’intelligence collective, on n’a vraiment pas besoin de stars pour créer de la performance collective. Les “stars” ont tendance à être acteurs de leurs propres performances pour être encore plus stars.